Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un colosse
Pascal Dessaint  (Editions Rivages)  mai 2021

On connaissait Pascal Dessaint pour ses publications chez Rivages Noir, le voilà qu’il nous propose un ouvrage dans la collection littérature française dirigée par Emilie Colombani. Avec Un colosse, sorti en ce début de moi de mai, ouvrage d’un peu plus de 120 pages, il nous raconte l’histoire d’un homme qui a existé, un certain Jean-Pierre Mazas au travers de sa curieuse ascension sociale.

Jean-Pierre Mazas est né dans le sud-ouest de la France en 1847. Il était paysan, au temps des grandes transformations industrielles. Jean-Pierre Mazas était un colosse, un être qui a grandi jusqu’à mesurer 2,20 mètres. D’abord métayer, il accomplit des prouesses, avant de devenir lutteur et faire les beaux jours des salles de spectacles de Toulouse. Les plus célèbres athlètes de l’époque l’ont défié, lui donnant une renommée qui dépassa les frontières.

Il devint alors le géant-de-Montastruc. Jusqu’à l’accident et la ruine, qui l’obligèrent à parcourir la France comme phénomène de foire. Un jour, sur l’esplanade des invalides à Paris, il attira l’attention d’Edouard Brissaud, médecin célèbre, et devint une curiosité scientifique.

C’est donc un travail d’historien qu’a engagé l’auteur pour pouvoir nous proposer cet ouvrage, qui vu ma passion pour l’Histoire ne pouvait que me plaire. Pascal Dessaint a donc dû fouiller dans la vie de ce personnage qui possède de nombreuses zones d’ombre. Comme il existe peu de sources sur lui, l’auteur a aussi pris quelques libertés mais il s’est attaché de remettre au goît du jour la chronologie existante du personnage.

Il se dégage de ce travail un texte plaisant, un peu sous la forme d’une enquête journalistique qui nous dépeint la société française de l’époque autour de "ce colosse" rendu extrêmement sympathique par la plume de l’auteur. La gloire, l’accident et sa déchéance, l’auteur rend hommage à cet inconnu, ce marginal, réveillant en lui la fibre sociale que l’on connaît chez Pascal Dessaint.

Et ce que j’ai trouvé aussi particulièrement intéressant, c’est que l’auteur nous raconte aussi son enquête, les déplacements qu’il a dû faire pour aller à la rencontre de la mémoire de cet homme, sur les lieux où il a vécu, là où il est mort aussi.

C’est donc un très bel ouvrage que nous présente l’auteur pour nous raconter la vie de ce colosse que je ne connaissais pas.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "1886" du même auteur
La chronique de "L'horizon qui nous manque" du même auteur
La chronique de "Un homme doit mourir" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Pascal Dessaint
Le Facebook de Pascal Dessaint


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-04-14 :
Mykonos - Olga Duhamel-Noyer
Mort d'une libraire - Alice Slater
L'origine des larmes - Jean-Paul Dubois

• Edition du 2024-04-07 :
L'Empire Britannique en guerre - Benoît Rondeau
Des gens drôles - Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
La république des imposteurs - Eric Branca
 

• Archives :
Sub Pop, des losers à la conquête du monde - Jonathan Lopez
L'absence selon Camille - Benjamin Fogel
Anna O - Matthew Blake
Au nord de la frontière - R.J. Ellory
Récifs - Romesh Gunesekera
La sainte paix - André Marois
L'été d'avant - Lisa Gardner
Mirror bay - Catriona Ward
Le masque de Dimitrios - Eric Ambler
Le bureau des prémonitions - Sam Knight
La vie précieuse - Yrsa Daley-Ward
Histoire politique de l'antisémitisme en France - Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
Disparue à cette adresse - Linwood Barclay
Metropolis - Ben Wilson
Le diable sur mon épaule - Gabino Iglesias
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Morceaux choisis de la Masterclass de Christophe Blain
Archives de la joie - Le vent Léger - Jean-François Beauchemin
Le fantôme de Suzuko - Vincent Brault
Melody - Martin Suter
Camille s'en va - Thomas Flahaut
Tempo - Martin Dumont
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Thierry Smolderen : "Le scénario est le bricolage"
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Top 10 subjectif
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Nine Antico : Chambre avec vue
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Moto Hagio : Au-delà des genres
Rock me Amin - Jean-Yves Labat de Rossi
Le Sang des innocents - S. A. Cosby
Les Derniers Américains - Brandon Taylor
Une si moderne solitude - Léna Pontgelard
Il était une fois en Amérique - Harry Grey
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2712)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=