Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Génération Mitterrand
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  avril 2022

Fresque politique écrite par Léo Cohen-Paperman et Emilien Diard-Detoeuf, mise en scène de Léo Cohen-Paperman, avec Léonard Bourgeois-Taquet, Mathieu Metral et Hélène Rencurel.

La Compagnie des Animaux en Paradis s'est engagée dans l'ambitieux projet de dresser, sous forme sérielle intitulée "Huit rois (nos présidents)", la fresque politique de la Cinquième République illustrée par le portrait théâtral de ses présidents. Initiée par l'excellent "La Vie et la mort de J. Chirac, roi des français", elle se poursuit avec l'opus "Génération Mitterand" dont Léo Cohen-Paperman et Emilien Diard-Detoeuf ont conçu la partition qu'ils qualifient d'"autopsie tragi-comique des utopies d’une génération".

En effet, elle ne propose pas de portrait au sens premier du terme du président François Mitterrand, dont les surnoms, du fabuleux "Le Sphinx" au faussement "Tonton" davantage flingueur que comptine pour "enfant do", en passant par "le Prince des métamorphoses" révèlent la personnalité paradoxale d'un homme à l'ambition tenace, au passé comportant des épisodes troubles et au trajet politique à virages multiples par son sens de l'accommodement idéologique.

Mais une esquisse subjective par des personnages fictionnels considérés comme représentatifs de la génération des trentenaires flouée par ce conservateur de droite devenu le héraut d'une utopie libertaire de gauche, la queue de comète de celle des baby-boomers et aujourd'hui devenus des seniors macroniens et ce dans un registre héroïco-comique relatant leurs souvenirs autobiographiques en résonance avec des épisodes de la vie politique et présidentielle.

Et précisément, trois personnages qui, à l'instar de la majorité de leurs concitoyens en leur temps, et quel que soit leur degré de conscience politique, ont été grillés sur broche par la rouerie présidentielle largement consolidée par le publicitaire expert en communication qui avait déjà inventé le slogan de "La force tranquille" qui avait embobiné les électeurs du premier septennat, ceux de la pérenne "France grise" qui veut que tout change sans que rien ne change.

A savoir Jacques Seguela avec son concept marketing de "Génération Mitterrand", qui contribuera largement à la réélection de François Mitterrand, et qui de fait, sans le savoir quoi que, correspond à une réalité socio-politique celle de la génération"dindon de la farce" toutes origines sociales confondues.

Il en résulte un opus à la structure presque classique, en trois actes axés sur des moments politiques aussi révélateurs qu'emblématiques, la fin du printemps social, la montée du Front national avec le contre-feu de l'instrumentalisation de l'association SOS Racisme, et la construction de l'Europe.

Chacun est mené par un des trois protagonistes sinon idolâtres mitterrandiens du moins hypnotisés par le Kaa de l'Elysée qui, par ailleurs, ne partagent pas du tout les mêmes convictions qui constitue un prologue en forme de pugilat aussi lénifiant que représentatif de la situation actuelle en l'année 2022 d'élection présidentielle.

Dans une scénographie minimaliste d'Anne-Sophie Grac, quelques éléments de décor mobilier, et sous la direction de Léo Cohen-Paperman l'entreprise est rondement menée par Léonard Bourgeois-Taquet, Mathieu Metral et Hélène Rencurel qui interviennent efficacement avec une maîtrise frégolienne dans un jeu multi-rôles.

Celui des intervenants principaux appartenant en sus à la même sphère familiale, et respectivement, l'enseignant progressiste proto-woke, l'ouvrier communiste bas du front et la journaliste et féministe mouvance hystérique, de certaines figures connues tel Pei Ming, l'architecte de la Grande Pyramide du Louvre dans une hilarante séquence, et du président avec l'utilisation signifiante de la fameuse écharpe rouge.

Le spectacle à la belle sagacité s'avère une réussie déclinaison de la comédie du pouvoir et d'une moliéresque farce des dupes.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Roqya" de Saïd Belktibia

"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=