Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Traquenoir
Ed Lacy  (Editions du Canoë)  mai 2022

Voilà une sortie d’ouvrage bien sympathique publié aux éditions du Canoë que j’ai reçu par surprise et qui m’a fait passer un agréable moment de lecture. Ed Lacy et son ouvrage Traquenoir mérite d’être lu et reconnu à sa juste valeur, de par sa qualité mais aussi du fait du parcours plutôt original de son auteur.

Ed Lacy est un des nombreux noms de plume sous lesquels Leonard Zinberg (1911-1968) se cacha pour publier les romans policiers tirés et lus à des dizaines de milliers d’exemplaires. Auteur sous son patronyme de 4 romans et de plus de 200 nouvelles, il a joué avec le feu. Juif, non croyant, communiste, marié à une Noire et père adoptif d’une petite fille noire, elle aussi, il a eu l’inconscience de faire de ses personnages principaux des militants communistes et de publier des articles dans la presse noire. Victime de la Chasse aux sorcières, il reprend son ancien métier de postier qu’il avait exercé entre 1935 et 1940 sans s’arrêter d’écrire des nouvelles qu’il signera Ed Lacy ou Steve April. Abandonnant le roman social et politique, il se lance alors dans le roman noir. Resté fidèle aux valeurs progressistes, il stigmatise dans tous les romans qu’il publie au rythme de 2 par an de 1951 à 1968, le racisme, la misogynie institutionnalisée, le culte de la virilité et des armes, la corruption et la violence pour la violence.

Le héros de Traquenoir est un Afro-Américain nommé Toussaint Marcus Moore. Engagé comme détective pour retrouver l’auteur d’un crime oublié dont l’arrestation constitue le clou d’une émission de téléréalité à gros budget, il doit pister un pauvre Blanc, lequel, malgré la filature serrée dont il est l’objet, se fait assassiner. C’est alors lui, Toussaint Marcus Moore, qui devient le premier suspect... et il est noir ! Si on l’arrête, il est bon pour la chaise électrique. Il faut donc absolument qu’il retrouve l’assassin.

C’est un ouvrage d’une grande intelligence je trouve, dans ce qu’il dénonce et dans la manière qu’il utilise pour le faire. Datant de la fin des années 50, quelle belle idée au passage de le rééditer, il dénonce avec une grande subtilité tous les maux de l’Amérique de l’époque qui sont pour beaucoup encore d’actualité. L’intrigue est très bien menée. Le suspens ne faiblit pas. Le roman se déroule dans une Amérique blanche et raciste des années du maccarthysme autour du personnage de Toussaint Marcus Moore, personnage charismatique.

La qualité du roman tient aussi dans sa construction qui commence au présent, se poursuit par un long retour en arrière au passé pour enfin revenir au présent autour d’un final qui nous permet d’appréhender les tenants et les aboutissants de l’histoire.

L’ouvrage s’ouvre sur une préface éclairante de Roger Martin qui au passage a réalisé une très belle traduction de l’ouvrage. Traquenoir est donc une petite pépite, un ouvrage passé un peu au travers des radars que les éditions du Canoë permettent de remettre à la une. C’est un de mes coups de cœur de cette année pour le moment.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-09-25 :
La guerre de Cent Ans - Amable Sablon du Corail
D'où vient l'amour - Yann Queffélec
Les masques éphémères - Donna Leon

• Edition du 2022-09-18 :
Le tumulte - Sélim Nassib
Un profond sommeil - Tiffany Quay Tyson
Le coeur ne cède pas - Grégoire Bouillier
Le cartographe des absences - Mia Couto
Combattre en dictature - Jean-Luc Leleu
Hideo Kojima, aux frontières du jeu - Erwan Desbois
 

• Archives :
Les enfants endormis - Anthony Passeron
Poids plume - Mick Kitson
Mon acrobate - Cécile Pivot
Cocoaïans - Gauz'
High energy rock'n'roll - Jean-Charles Desgroux
Riambel - Priya Hein
L'air était tout en feu - Camille Pascal
Hommes - Emmanuelle Richard
Tenir sa langue - Polina Panassenko
Où es-tu, monde admirable - Sally Rooney
Real Life - Brandon Taylor
Rien ne dure vraiment longtemps - Matthieu Seel
Rentrée littéraire d'automne 2022 - Sélection littéraire
Lanceurs d'alerte - Flore Talamon - Bruno Loth
Le monde sans fin - Jean-Marc Jancovici & Christophe Blain
The Unstable Boys - Nick Kent
Le maître et l'assassin - Sophie Bonnet
La saignée - Cédric Sire
Méfiez-vous des anges - Olivier Bal
Labyrinthes - Franck Thilliez
Dans les brumes de Capelans - Olivier Norek
Lucia - Bernard Minier
Goering, "l'homme de fer" - François Kersaudy
Monterey - Barlen Pyamootoo
La fille sur le coffre à bagages - John O'Hara
Ivan Cadeau - Cao Bang 1950
La Preuve du contraire - Caitlin Wahrer
Utopia Avenue - David Mitchell
Des jours meilleurs - Jess Walter
Omerta - R.J. Ellory
- les derniers articles (12)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (31)
- les derniers livres (2494)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=