Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Ménagerie de verre
Théâtre Essaion  (Paris)  juin 2022

Comédie dramatique de Tennessee Williams, mise en scène de Patrick Alluin, avec Sarah Cotten, Pablo Gallego, Léo Lebesgue et Agnès Valentin.

Belle réussite pour la Compagnie Mireno Théâtre fondée et dirigée par Patrick Alluin d'autant qu'elle a choisi un classique du théâtre américain, la comédie dramatique "La Ménagerie de verre" de Tennessee Williams qui s'avère un opus cumulant les difficultés.

Ce, tant par sa structure, une suite de tableaux avec des inserts en en forme de flash-backs résultant de sa genèse d'avatar du scénario conçu d'après le texte d'une nouvelle autofictionnelle, que par sa nature, celle d'un récit rétrospectif d'un des protagonistes illustré de scènes dialoguées.

Et, surtout, par les surabondantes didascalies de l'auteur qui encadre de manière détaillée son opus pour lequel il exclut tout réalisme psychologique et livre, en prologue, la clé de lecture directive le plaçant dans un registre anti-naturaliste qui serait celui du souvenir subjectivisé coloré de licence poétique.

Un opus qui relate, dans l'Amérique des années 1930, un drame familial avec des personnages dont le dénominateur commun tient au ressassement d'illusions perdues, de rêves inaccomplis et de frustrations douloureuses.

Tennessee Williams y procède à la description de cette(sa) famille qui serait aujourd'hui qualifiée de famille monoparentale dysfonctionnelle tout comme il cerne le comportement de chaque membre qui, face au traumatisme, développe une stratégie différente.

Celle de l'évitement, refuge dans un passé heureux fantasmé de jeune fille courtisée pour la mère qui ne s'est pas remise de son choix malheureux pour un galant qui l'a abandonné et dans un monde imaginaire pour la fille complexée par une boiterie et affectée d'une timidité devenue pathologique, et celle de la fuite programmée pour le fils, dans une reproduction du schéma paternel.

Patrick Alluin ne déroge pas à l'injonction dramaturgique introductive de la partition originale relative à la (re)présentation vérité sous le masque de l’illusion mais parvient à trouver l'espace de liberté qui existe toujours sous la contrainte pour négocier un juste équilibre entre la réalité factuelle et sa transfiguration par l'onirisme ou la retranscription mnésique, tout comme, notamment avec le jeu de lumières d'Eric Charansol, le dispositif scénique de Thierry Good.

Il dirige un quatuor de comédiens à la justesse de jeu émérite pour incarner des personnages fragiles comme les animaux en verre qui renvoient au titre de la pièce, lui-même en référence à la collection de la fille et leur violence intérieure qui pourrait les faire exploser, sans verser ni dans le mélodrame ni dans le numéro d'acteur.

Agnès Valentin, remarquable pour camper l'égocentrique névrosée et mère ambivalente imposant une emprise affective et un étouffant huis-clos à ses enfants preuves de son malheur, et Léo Lebesgue parfait dans le déchirement coupable entre le devoir et l'épanouissement personnel, dans des confrontations déchirantes.

Pablo Gallego convaincant en séduisant irlandais investi du rôle de prétendant désigné dont la dénégation va entraîner l'implosion familiale et Sarah Cotten à l'époustouflante incarnation de la jeune fille, délivrent magistralement la scéne symbolique de révélation.

Une superbe proposition au service de l'oeuvre de Tennessee Williams.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-09-25 :
Le syndrome d'Hercule - Théâtre Essaion
Bérénice - La Scala
Les Filles aux mains jaunes - Théâtre Rive Gauche
Harvey - Théâtre du Rond-Point
La promesse Brel - Théâtre de la Tour Eiffel
Les Producteurs - Théâtre de Paris
Echo - Les Plateaux Sauvages
Il n'y a pas de Ajar - Les Plateaux Sauvages

• Edition du 2022-09-18 :
Out of the blue - Espace Cardin
L'invention de nos vies - Théâtre Rive Gauche
Vania/Vania ou le démon de la destruction - Théâtre de la Tempête
Jours de joie - Théâtre national de l'Odéon
Respire - La Piccola Scala
Coriolan - Théâtre de la Bastille
 

• Archives :
Lazzi - Théâtre des Bouffes du Nord
Une Vie au bout des Doigts - Théâtre Tristan Bernard
Mon Tchaïkovski - Théâtre Essaion
Glenn, naissance d'un prodige - Théâtre du Petit Montparnasse
La Foire de Madrid - Théâtre de l'Epée de Bois
Van Gogh - Théâtre Le Guichet-Montarnasse
Amore - Théâtre du Rond-Point
La Crème de Normandie - Théâtre Le Ranelagh
De nos propres Elles - Théâtre Montmarte-Galabru
Les Vengeurs- Le Flower Killer - Théo Théâtre
Le Menteur - Théâtre de Poche-Montparnasse
Duc et Pioche - Théâtre de Poche-Montparnasse
Le Chaperon rouge de la rue Pigalle - La Manufacture des Abbesses
Ce sera mieux avant - Café de la Gare
Les Poupées persanes - Théâtre des Béliers parisiens
Sacha Guitry Intime - Théâtre Le Lucernaire
The Show qui must go on - Théâtre Essaion
Une Vie - Théâtre Essaion
De L'Ambition - La Manufacture des Abbesses
Rosa Bonheur & l'atelier de By - La Folie Théâtre
Choisis la vie et tu vivras - Théâtre Essaion
Tom à la ferme - La Manufacture des Abbesses
Changer l'eau des fleurs - Théâtre Lepic
Les spectacles -    
Détache-toi ! - La Folie Théâtre
Duos sur canapé - Théâtre L'Alhambra
Le Navire Night - Théâtre du Balcon
Augustin Mal n'est pas un assassin - Théâtre des Halles
Martine à la plage - L'Artéphile
Làoùtesyeuxseposent - Lycée Jacques-Decour
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (9)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (4)
- les derniers spectacles (7360)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=