Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un bon indien est un indien mort
Stephen Graham Jones  (Editions Rivages)  septembre 2022

Voilà une belle découverte que cet ouvrage de l’auteur Stephen Graham Jones au titre un peu provocant qui ne peut laisser indifférent. Stephen Graham Jones est un écrivain et universitaire originaire de la tribu des Pikunis dont l’œuvre est composée d’une vingtaine de romans et nouvelles dans le courant de la renaissance amérindienne.

Il publie son deuxième roman en France, Un bon indien est un indien mort après avoir été récompensé par de nombreux prix aux Etats-Unis. Salué par le maître Stephen King mais aussi par Tommy Orange, autre auteur amérindien, son ouvrage est un mélange d’humour et de visions horrifiques.

Le roman nous raconte l’histoire de quatre amis d'enfance ayant grandi dans la même réserve amérindienne du Montana qui sont hantés par les visions d'un fantôme, celui d'un caribou femelle dont ils ont massacré le troupeau lors d'une partie de chasse illégale dix ans auparavant. Tour à tour, ils vont être victime d'hallucinations et de pulsions meurtrières, jusqu'à ce que l'entité vengeresse s'en prenne à la fille de l'un des chasseurs.

"Un indien a été tué lors d’une dispute devant un bar", voilà la phrase qui ouvre le roman de façon plutôt anodine alors que rapidement les pages suivantes vont nous raconter que cet évènement, ce crime témoigne d’une violence et d’une monstruosité pas si banale que cela.

Car c’est bien de racisme que témoigne ce crime mais ce ne sont pas seulement des hommes qui y ont participé, mais aussi des créatures qui vont donner à l’ouvrage une dimension surnaturelle. Une terrible vengeance commence à s’abattre sur ces jeunes qui ont fait l’erreur de tuer une femelle caribou enceinte. Une vengeance qui agit de façon sournoise, sans dire d’où elle vient pour dévoiler une intrigue dans le livre servie par de nombreuses fausses pistes qui fonctionnent parfaitement.

Et en même temps, au-delà de l’intrigue concernant la colère des caribous à l’égard des hommes se greffe l’histoire de Denorah, une jeune fille particulièrement douée pour le basket qui s’apprête à jouer le match de sa vie.

L’ouvrage est aussi un livre sur la situation des Amérindiens, sur leurs difficultés, sur leur volonté de faire perdurer leur culture aux Etats-Unis. Et c’est bien là l’intelligence de ce livre que d’utiliser un roman horrifique et surnaturel reposant sur la mythologie indienne pour nous exposer une critique des conditions de ces Amérindiens aux USA. Ce n’est donc pas seulement un roman d’horreur que nous propose l’auteur mais aussi un roman à la dimension sociale indéniable. Un roman sur la famille aussi, sur l’amour et l’amitié.

Alors voilà, Un bon indien est un indien mort est un livre assez génial, dans sa construction et dans la manière prise par l’auteur pour dénoncer la situation des Amérindiens aux Etats-Unis. On se retrouve facilement embarqués dès les premières pages, plongés ensuite dans l’hémoglobine qui dégouline des pages, façon Stephen King, pour une lecture qui n’en reste pas moins très agréable. Une véritable réussite littéraire et un ouvrage au passage avec une très belle couverture.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=