Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jacky Caillou
Lucas Delangle  (novembre 2022) 

Réalisé par Lucas Delangle. France. Drame fantastique. 1h32 (Sortie 2 novembre 2022). Avec Thomas Parigi, Edwige Blondiau et Lou Lampros.

Y aurait-il enfin un fantastique à la française ?  Après "Méduse" de Sophie Lévy et avant "Une Montage" de Thomas Salvador, "Jacky Caillou" , le premier films de Lucas Delangle le laisse espérer.

Dans ces films, on ne trouvera pas pléthore d'effets spéciaux. A chaque fois, c'est l'esprit qui compte en premier, suivi de peu du contexte naturel ou artificiel. Enfermés dans une maison ou, au contraire, s'enfonçant dans une nature magistrale, les personnages sont comme possédés par les lieux et les êtres.

Filmé dans les Alpes, haut dans les Alpes, "Jacky Caillou" regorge de paysages hors du commun, à commencer par les chemins caillouteux de montagne qu'empruntent Jacky et sa grand-mère Gisèle ,la  magnétiseuse. Leur complicité est évidente et l'on sent chez la presque vieille dame l'envie de transmettre ses savoirs à son petit-fils, qui ne sait pas encore très nettement qu'il a lui aussi le don.

Dans ce paysage d'élevage ovin, le mouton est théoriquement roi. Sauf qu'ici règne un prédateur mystérieux, un loup sanguinaire, à la limite du sadisme.  Les plans d'agneaux morts en viennent à gâcher la beauté  des paysages et la bonté des êtres.

Evidemment  Jacky va se retrouver au centre du drame avec l'apparition d'une jeune fille fascinante. Sans trop révéler les choses, il y aura de la lycanthropie dans l'air. Pas très client des films Hammer et de leurs avatars modernes, Lucas Delangle ne filmera pas les allers et retour de l'humain à la bête et de la bête à l'humain, mais les fera suggérer sans ambiguïté.

Tout le film se refuse aux entre-deux. A chaque étape de l'évolution de Jacky et de celle de sa patiente, les faits parlent : il devient de plus en plus un magnétiseur, elle une louve.

Dans son premier rôle, Thomas Parigi est limpide, tout à son personnage qu'il in carne d'un bloc jusqu'au moment où la jeune fille prend possession de son esprit : il veut la guérir ou la sauver des hommes réclamant sa mort... Mais est-ce possible ? 

On sent chez ce néo-comédien une grande force qui, s'il décide de continuer à jouer, cache peut-être aussi de belles réserves de fragilité. A la mesure de ce rôle, on le voit plutôt en solitaire, en paysan qui ne s'en sort pas, en assassin à la Pierre Rivière.

Cela ne veut pas dire que son physique étrange le condamne à des rôles de composition ou des personnages du passé. Lucas Delangle a l'intelligence de le confronter à la modernité ,  et ce n'est pas un hasard si on lui voit conduire, et très vite, un quad dans de très beaux plans de routes de montagne.

"Jacky Caillou" de Lucas Delangle est une plongée dépaysante dans une contrée reculée, celle qu'on suppose ne pas capter la 4 ou  5G  et appartenir aux déserts médicaux. Pour autant, le réalisateur n'en fait pas un lieu invivable et archaïque. Au contraire, on perçoit des solidarités entre des populations éparpillées qui ne croient pas mordicus aux guérisseurs et aux bêtes du Gévaudan.

On sent d'emblée qu'il n'a pas plaqué la réalité de son scénario n'importe où. Le film habite ses paysages, les restitue dans leur beauté sans chercher à les interpréter. Il y a une constante simplicité qui permet au fantastique de prendre corps sans paraître factice.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-04-14 :
L'île - Damien Manivel
Amal - Jawad Rhalib

• Edition du 2024-04-07 :
Le Naméssime - Xavier Bélony Mussel
 

• Archives :
Yurt - Nehir Tuna
Le squelette de Madame Morales - Rogelio A. Gonzalez
Le Jeu De La Reine - Karim Aïnouz
Laissez-moi - Maxime Rappaz
L'innondation - Igor Miniaev
El Bola - Achero Manas
Blue Giant - Yuzuru Tachikawa
Alice - Jan Svankmajer
Universal Theory - Timm Kroger
Elaha - Milena Aboyan
L'Homme d'argile - Anaïs Tellenne
Means Girls, Lolita malgré moi - Samantha Jayne et Arturo Perez Jr
Sirocco et le royaume des courants d'air - Benoit Chieux
La Venus d'Argent - Helena Klotz
Ricardo et la peinture - Barbet Schroeder
A L'intérieur - Vasilis Katsoupis
Le Gang du Bois du Temple - Rabah Ameur-Zaimeche
Juniors - Hugo Thomas
Oppenheimer - Christopher Nolan
Les Meutes - Kamal Lazraq
Mission : impossible – Dead Reckoning Partie 1 - Christopher McQuarrie
Love Life - Koji Fukada
Le prix du passage - Thierry Binisti
Kokon - Leonie Krippendorff
Nothing but a man - Michael Roemer
Pulse - Aino Suni
La Femme de Tchaikovski - Kirill Serebrennikov
La ferme à Gégé - Florent Verdet
Amore Mio - Guillaume Gouix
J'aurais voulu être astronaute - Comédie de Paris
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (20)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1684)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (4)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=