Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 8 jours en mai
Volker Ullrich  (Editions Passés Composés)  mars 2023

Le 30 avril 1945, les Soviétiques sont à Berlin et Hitler prend la décision de suicider dans son bunker pour ne pas tomber entre les mains des alliés. Le 8 mai 1945, les Alliés obtiennent la capitulation sans condition des armées du IIIème Reich, la guerre se termine en Europe.

Entre ces deux dates extrêmement importantes dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale se déroulent 8 jours que l’on connaît moins bien, on ne peut plus importants puisqu’ils décident déjà du sort de l’Allemagne nazie, de sa société avec une après-guerre qui se dessine déjà durant cette courte période.

Ces huit jours sont l’objet de cet ouvrage inédit qui nous permet de voir de l’intérieur l’effondrement de l’Etat et de la société nazie. C’est un historien et journaliste allemand reconnu qui nous propose cet excellent ouvrage, publié aux éditions Passés Composés. Volker Ullrich a été pendant de nombreuses années rédacteur en chef de la section des critiques des livres politiques de Die Zeit. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, une biographie de Bismarck, une réflexion majeure sur l’Allemagne impériale et aussi une biographie en deux volumes d’Adolf Hitler, ouvrage qui a connu un grand succès outre-Rhin.

Avec son dernier ouvrage, 8 jours en mai, l’auteur nous raconte dans un ouvrage qui se lit comme un véritable page-turner le déroulement de cette semaine apocalyptique, ce "temps hors du temps" où tout s’est arrêté tout en restant terriblement incertain. On y voit le gouvernement Donitz, faisant une sorte de déni de responsabilité, tenter de négocier une fin qui pourrait préserver son pays.

On y voit en même temps, dans l’Europe occupée, des millions de soldats abandonnés, des prisonniers, des travailleurs forcés et de nombreuses familles épuisées par le conflit, souvent sans abri, qui s’attendent à la fin du monde.

En Allemagne débutent les terribles marches de la mort tandis que se déclenche une incroyable épidémie de suicides alors que les hiérarques nazis tentent de se cacher ou fuient en masse à l’étranger pour échapper à leurs responsabilités.

L’ouvrage est construit simplement, autour de huit chapitres comme autant de jours à nous raconter entre la mort d’Hitler et la capitulation. Cela nous permet d’être totalement immergé au cœur de cette semaine décisive pour l’Allemagne, au plus près de ceux qui devaient prendre des décisions ou assumer des actes. Le texte s’appuie sur des photos qui éclairent parfaitement le récit, montrant bien ce monde brutal et déchiré entre espoir et terreur, mais aussi entre guerre et paix.

C’est donc une fresque exceptionnelle que nous propose Volker Ullrich sur cette semaine remplie de drames terribles, durant laquelle les évènements se précipitent et s’accumulent. Il nous montre bien la grande confusion qui régna du fait de cet effondrement spectaculaire et rapide. Il nous montre aussi que la fin de la guerre se déroula différemment dans les différentes parties du Reich, qu’elle fut perçue de façons différentes aussi par les populations.

L’ouvrage nous montre aussi l’importance de Karl Donitz durant cette période, lui qui fut désigné par Hitler comme son successeur après sa mort. Son gouvernement reste inséparablement lié à la parenthèse de ces huit jours de mai. On voit bien qu’il fut le responsable du fait que la guerre fut prolongée de ces huit jours après le suicide d’Hitler et qu’elle fut sa stratégie au cours de ces huit jours.

Et en même temps, l’ouvrage porte aussi sur le gouvernement de Flensburg, le gouvernement provisoire du Reich, une administration éphémère qui tenta de gouverner l’Allemagne à partir du 2 mai 1945.

Alors voilà, cet ouvrage est sûrement le grand ouvrage qui nous manquait pour bien comprendre ce qu’il se passa en Allemagne entre le 30 avril et le 8 mai 1945. Il est dorénavant à la portée de mains de tous, très facile à lire pour ceux qui ne sont pas habitués à lire des ouvrages d’histoire. Passionnant du début à la fin, terriblement éclairant sur cette période, il devrait rencontrer le succès qu’il mérite amplement.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=