Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Il ne doit plus jamais rien m'arriver
Mathieu Persan  (Editions L?iconoclaste)  mars 2023

De Mathieu Persan on connaissait les talents d’illustrateur, je vous invite d’ailleurs à découvrir son travail. C’est également lui qui a réalisé la couverture du livre (conçue en même temps que le premier chapitre). On découvre maintenant ses talents d’écrivain. Et entre ses illustrations et son écriture il y a un lien, raconter quelque chose, provoquer des émotions.

Dans ce Il ne doit plus jamais rien m’arriver, c’est l’histoire, pas forcément un hommage, de sa famille, de sa mère, femme toujours bienveillante mais au tempérament assez fort, son combat contre la maladie, sa mort et la vie d’après.

Raconter cette histoire, comme une nécessité : "parce que l’on n’est jamais préparé à la mort quand on ne l’a pas encore vécue, à certaines situations "cocasses" presque absurdes, donnant parfois l’impression d’être dans un Woody Allen. Parce qu’au-delà de la mort, du deuil, on n’est pas prêt à affronter cela, tout ce côté pratique. Alors que l’on devrait savoir parce que d’une certaine manière cela aide. Et je savais que je voulais écrire quelque chose dessus. Je ne savais pas si j’en étais capable, et en fait pendant des années j’ai pris des notes, j’avais des idées, et puis un matin tu te dis que c’est le moment, tu ne sais pas pourquoi, mais c’est le moment".

Comme avec ses coups de crayons, il le fait dans un style fluide, sensible mais sans sensiblerie, loin de tout pathos. Il y a l’authenticité du geste ("avec le sens du feeling"), pas de divagations, pas d’extravagances le texte est au plus proche du réel. Un réel regardé avec une certaine douceur, qui n’est pas dénué de sourires ou d’humour (le passage très touchant, et qu’il a adoré écrire, où il fait revivre sa grand-mère, ou celui de sa mère, morte, qui se rend chez ses beaux-parents), même dans les passages plus difficiles (le rendez-vous chez l’oncologue par exemple). Et quand cela devient plus intense, on fait comme Mathieu Persan ou sa mère, on "ouvre grand les yeux et on se mord les joues". Parce que l’histoire de sa maman, c’est aussi un peu notre histoire et sa vie, ses ressentis, ses impressions les nôtres.

Il ne doit plus jamais rien m’arriver est un livre qui fait du bien ! Qui a fait du bien à l’auteur "parce que c’était du temps passé avec ma mère, à utiliser ses mots, son vocabulaire, à essayer de la faire parler, c’était très troublant. Avec un côté revanchard, tu as voulu être discrète toute ta vie, et bien maintenant tu es dans un livre. Et c’est une façon de garder son souvenir". Mais qui fait du bien également au lecteur, parce qu’en lisant son livre on passe aussi du temps avec quelqu’un qui n’est plus là. Et c’est formidable, parfois dur, souvent très fort, touchant et lumineux (parce qu’il fait partie : "de ses gens qui n’ont rien à reprocher à leurs parents". Formidable oui.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Mathieu Persan
Le Facebook de Mathieu Persan


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-07 :
Les Effacées - Bernard Minier
Norferville - Franck Thilliez
La meute - Olivier Bal
7m2 - Jussi Adler Olsen
 

• Archives :
Un autre eden - James Lee Burke
Délivrées - Delilah S. Dawson
Se perdre ou disparaître - Kimi Cunningham Grant
Vic Chesnutt, le calme et la fureur - Thierry Jourdain
Joli mois de mai - Alan Parks
Mon homme marié - Madeleine Gray
La Cité des Mers - Kate Mosse
Rien de spécial - Nicole Flattery
Merci la Résistance ! - Collectif
Le temps des cerises - Montserrat Roig
Neuf mois - Philippe Garnier
De sable et d'acier - Peter Caddick-Adams
Je ne suis pas un héros - Eric Ambler
Après minuit - Gillian McAllister
Nouvelle histoire d'Athènes - Nicolas Simon
L'embrasement - Michel Goya
C'était mon chef - Christa Schroeder
Prendre son souffle - Geneviève Jannelle
Dans le battant des lames - Vincent Constantin
Hervé Le Corre, mélancolie révolutionnaire - Yvan Robin
L'heure du retour - Christopher M. Wood
Mykonos - Olga Duhamel-Noyer
Mort d'une libraire - Alice Slater
L'origine des larmes - Jean-Paul Dubois
L'Empire Britannique en guerre - Benoît Rondeau
Des gens drôles - Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
La république des imposteurs - Eric Branca
Sub Pop, des losers à la conquête du monde - Jonathan Lopez
L'absence selon Camille - Benjamin Fogel
Anna O - Matthew Blake
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2737)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=