Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La maison de la faim
Dambudzo Marechera  (Editions Zoé)  octobre 2023

Ma semaine aura été rythmé par des lectures africaines. Après avoir lu l’ouvrage d’Oyinkan Braithwaite venant du Nigéria, je me suis embarqué plus au sud du continent africain pour aller découvrir un auteur venant du Zimbabwe que je ne connaissais pas.

Dambudzo Marechera, né en 1952, a grandi au Zimbabwe dans un contexte de discrimination raciale, de pauvreté et de violence. Etudiant brillant, il se heurte à ses professeurs au sujet du programme d’enseignement colonial. Il est renvoyé de l’université lors de troubles estudiantins. Il est aussi le premier écrivain africain à recevoir avec La maison de la faim, le Guardian Fiction Prize. Marechera est mort du SIDA en 1987, il avait 35 ans.

Les éditions Zoé ont fait le choix de nous publier son ouvrage, autour d’une nouvelle traduction de Sika Fakambi. La Maison de la faim que nous raconte l’auteure, est autant celle du narrateur, où le moindre morceau de pain a valeur d’or que le symbole de l’appétit de vivre et d’apprendre d’un adolescent qui grandit dans un milieu hostile, raciste et pauvre. C’est aussi le symbole de l’enfermement ou plutôt des enfermements. De l’enfermement dans la misère, dans le ghetto, dans la condition noire, voilà là le cœur de cet ouvrage.

C’est un livre coup de poings que nous proposent les éditions Zoé autour de l’histoire pleine de fureur d’un jeune homme au cœur du Zimbabwe avant l’indépendance. L’écriture est véritablement percutante, pleine de fougue, parfois abrupte aussi. On n’est pas véritablement dans un roman classique mais plutôt dans un texte (une nouvelle principale avec des courtes fables ou poèmes pas toujours très compréhensibles qui suivent un entretien principal de l’auteur avec lui-même) qui nous dresse le quotidien de diverses personnes dans un township africain.

Une fois encore, je sors de cette lecture plutôt perplexe étant sûrement passé à côté de tous les messages que voulait faire passer son auteure, plein de fougue et de révolte, perdue selon moi dans les nombreuses métaphores pas toujours limpides. Il me faudra sûrement une seconde lecture pour apprécier encore davantage cette lecture virevoltante à l’intensité verbale fulgurante.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 4 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musique, de la littérature, de la BD, du théâtre, c'est notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées et élever son esprit au dessus de la grisaille, sans oublier le direct de vendredi 21 avec les chroniqueurs sur la TV de Froggy's !

Du côté de la musique:

quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society
nouvel épisode du podcast Le Morceau Caché intitulé "Bancal, partie 2"
et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
et toujours :
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche
une reprise avec :
"Merteuil" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec "Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont
Festival International de la BD d'Angoulême #51 :
- Exposition "Au-delà des genres", les Shojo de Moto Hagio
- Exposition "Chambre avevc vue" autour de l'oeuvre de Nine Antico
- "Le scénario est le bricolage" sur le scénariste Thierry Smoideren
- Le Top 10 subectif d'Anaïs
"Le sang des innoncents" de S. A. Cosby
"Les derniers américains" de Brandon Taylor
"Rock me Amin" de Jean-Yves Labal de Rossi
"Une si moderne sollitude" de Léni Pontgelard
et toujours :
"Birnam wood" de Eleanor Catton
"Il était une fois en Amérique" de Harry Grey
"Qui après nous vivrez" de Hervé le Corre
"Qui vive" de Valérie Zenatti

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil
- 07 avril 2024 :Un marathon de nouveautés !
- 01 avril 2024 : Mieux vaut en rire !
- 24 mars 2024 : Enfin le printemps !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=