Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Disparue à cette adresse
Linwood Barclay  (Editions Belfond)  janvier 2024

Voilà déjà un bon petit moment que je n’avais pas eu entre les mains un ouvrage de Linwood Barclay. Il me semble que ma dernière lecture de cet auteur remonte à 2020 avec Champ de tir, que j’avais beaucoup aimé. J’ai donc dû en rater deux ou trois entre cette publication et son nouvel ouvrage Disparue à cette adresse.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai plongé de nouveau dans ce polar bien sympathique qui manie les surprises et l’humour mais aussi les mystères et les rebondissements. Du coup, j’ai très envie de me plonger dans les ouvrages que j’ai ratés avant celui-ci. Ils sont maintenant dans ma liste de lecture, ne reste plus qu’à trouver le temps pour le faire.

Linwood Barclay nous raconte l’histoire de Brie, la femme d’Andy. Cela fait déjà six ans qu’elle a disparue, qu’elle s’est volatisée sans laisser aucune trace. Six ans qu’aux yeux de tous, Andy est le coupable, l’assassin au sang-froid. Après avoir passé des années à subir les regards haineux et les menaces du voisinage, Andy a décidé d’abandonner son quartier, de faire raser sa maison, de changer d’identité pour se réinventer ailleurs.

Six ans plus tard, Andy a repris sa vie en main, il est retombé amoureux jusqu’à l’appel d’un de ses anciens voisins qui lui explique avoir vu une voiture se garer devant son ancien domicile. Une femme en serait descendue, les bras chargés de courses, avant de pousser un hurlement "Où est passée ma maison ?" et de s’enfuir, paniquée. L’homme est alors formel, Brie est bien de retour.

Evidemment, une critique facile serait de dire que l’histoire n’est pas d’une grande originalité. Une femme disparait depuis six ans puis revient un jour sans que l’on ne sache rien de ce qu’elle a fait depuis six ans. Je vous le concède donc, l’histoire de ce roman est plutôt classique. Mais pour autant le livre est très prenant pour le lecteur.

L’auteur parvient à nous tenir en haleine avec cette histoire classique en partie de par son écriture très agréable. Tout est bien calculé dans l’intrigue proposée, intelligemment dosé comme dans tout bon polar qui se respecte. Le dénouement est encore une fois à la hauteur de l’intrigue. C’est un roman machiavélique que nous propose l’auteur fait de fausses pistes et de rebondissements bien placés.

On peut donc dire que cet ouvrage proposé par Linwood Barclay est efficace, dans la lignée de ceux déjà lus de lui. On passe un bon moment de lecture en sa compagnie et c’est bien là l’essentiel. Bravo.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Champ de tir" du même auteur
La chronique de "Vraie folie" du même auteur
La chronique de "Faux amis" du même auteur
La chronique de "Fausses promesses" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Linwood Barclay
Le Facebook de Linwood Barclay


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-04-07 :
L'Empire Britannique en guerre - Benoît Rondeau
Des gens drôles - Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
La république des imposteurs - Eric Branca

• Edition du 2024-03-31 :
Sub Pop, des losers à la conquête du monde - Jonathan Lopez
L'absence selon Camille - Benjamin Fogel
 

• Archives :
Anna O - Matthew Blake
Au nord de la frontière - R.J. Ellory
Récifs - Romesh Gunesekera
La sainte paix - André Marois
L'été d'avant - Lisa Gardner
Mirror bay - Catriona Ward
Le masque de Dimitrios - Eric Ambler
Le bureau des prémonitions - Sam Knight
La vie précieuse - Yrsa Daley-Ward
Histoire politique de l'antisémitisme en France - Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
Disparue à cette adresse - Linwood Barclay
Metropolis - Ben Wilson
Le diable sur mon épaule - Gabino Iglesias
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Morceaux choisis de la Masterclass de Christophe Blain
Archives de la joie - Le vent Léger - Jean-François Beauchemin
Le fantôme de Suzuko - Vincent Brault
Melody - Martin Suter
Camille s'en va - Thomas Flahaut
Tempo - Martin Dumont
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Thierry Smolderen : "Le scénario est le bricolage"
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Top 10 subjectif
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Nine Antico : Chambre avec vue
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Moto Hagio : Au-delà des genres
Rock me Amin - Jean-Yves Labat de Rossi
Le Sang des innocents - S. A. Cosby
Les Derniers Américains - Brandon Taylor
Une si moderne solitude - Léna Pontgelard
Il était une fois en Amérique - Harry Grey
Birnam Wood - Eleanor Catton
Qui après nous vivrez - Hervé Le Corre
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2709)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=