Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marilyn Manson
The Golden Age of Grotesque  (interscope records)  janvier 2004

Après plusieurs années d’absence, le retour du Révérend Manson était attendu comme le Messie. Suite à la reprise (plutôt mauvaise) de "Tainted Love", on s’attendait au pire, mais Brian Warner a tenté de nous rassurer, en nous annonçant ce nouvel opus comme un "bond en avant dans le domaine artistique" , ou encore comme "mon meilleur album, et de loin le plus abouti" . Certes, on le sait depuis des années, le Sieur est un maître en marketing…

Une fois l’album en mains, c’est une certaine déception qui s’empare de nous. L’imagerie a une fois de plus changé depuis le dernier album, mais la capacité qu’avait le groupe à se renouveler à chaque disque (à la façon d’un Bowie) se trouve ici épuisée, et bien que l’esthétique reste très soignée, les poncifs du groupe sont ici restitués à l’identique. Pour preuve le single "mOBSCENE", qui reprend point par point la rythmique de "Beautiful People" et "The Fight Song" . Et oui, après le Glam de "Mechanical Animal" et le Goth de "Holy Wood" , Marilyn Manson retourne au métal, pour un album comportant seulement 2 titres calmes…

Outre ces mauvaises surprises, force est de constater que le remplacement de Twiggy par Tim Skold (ex-KMFDM) apporte son lot de changements, notamment en ce qui concerne les arrangements électroniques, plus poussés. Puis il y a LA surprise qui sauve le disque entier, "The Golden Age of Grotesque" et son ambiance cabaret ultra décadent, morceau durant lequel on explore des capacités vocales insoupçonnées de Marilyn Manson, notamment lorsqu’il passe brutalement des aigus aux graves. Le groupe a aussi tenté de s’essayer au Trip-Hop avec "Para-Noir", qui nous assène une ambiance lancinante menée par un chant féminin (Dita Von Teese) surprenant. Il est alors dommage de constater que ces nouveautés là ne sont pas plus exploitées par le groupe.

Bref, cet album n’est pas décevant en soi, mais trop de changements nous étaient annoncés pour finalement nous proposer un disque on ne peut plus basique pour du Manson. Reste à confirmer cela en live, car le côté esthétique semble plus poussé que jamais (preuve en est le court métrage d’excellente facture présent sur l’édition limitée de GAOG).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Eat me, drink me de Marilyn Manson
Marilyn Manson parmi une sélection de singles (septembre 2007)
La chronique de l'album The Pale Emperor de Marilyn Manson
La chronique de l'album Heaven Upside Down de Marilyn Manson
Marilyn Manson en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (vendredi)
Marilyn Manson en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Marilyn Manson en concert à Sonisphere Festival - France 2012 - 2ème édition
Marilyn Manson en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018)
Marilyn Manson en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - dimanche 24 juin


Thom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange

• Edition du 2020-06-28 :
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
 

• Archives :
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Mcbaise - Raviolo EP
Fontiac - Oxurya EP
YN - Chants de force EP
Söng Söng - Polychrome sounds from the underground
Olivier Savaresse - Acapas
Dätcha Mandala - Hara
Raphaël Imbert, Johan Farjot & guests - Les 1001 Nuits du Jazz
Quinteto Respiro - Herencia
Sébastien Tellier - Domesticated
Listen in Bed - Lullaby (Mix #15)
Jo Wedin & Jean Felzine - Interview
Alexandre Herer - Nunataq
Minhsai - Introsessions EP
LANE - Pictures Of Century
Chouk Bwa & The Ångströmers - Vodou Alé
Quatuor Eclisses - Evocación
Moh! Kouyaté - Guinea Music All Stars
- les derniers albums (6106)
- les derniers articles (155)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=