Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mogwai
Zidane : A 21st Century Portrait  (PIAS)  novembre 2006

Il est intéressant de noter que le football fait depuis quelques années l’objet d’un regain d’intérêt snobinard. La revue "So Foot" en est la preuve, version footbalistique des Inrockuptibles, avec photos léchées, articles soignés foisonnants de références lettrées.

On y parle des joueurs comme Vikash Dorahsso, de son intérêt pour les Pixies. Du coup, les bobos se disent que si Vikash écoute le groupe culte de leurs années lycée, c’est que c’est finalement un brave type…

Ils me font bien marrer les Parisiens avec cet art (manie ?) de passer au filtre intello n’importe quoi. Je dirais bien aux journalistes de "So Foot" d’aller faire un tour dans mon ancien club, la jeunesse sportive d’Andel, histoire de voir... J’ai franchement été fan de foot jusque 14 ans, mais bon après, mes centres d’intérêts se sont brusquement déplacés vers le rock à guitares bruyantes et vers les filles… Le foot dans les petits patelins provinciaux, c’est essentiellement pour ne pas perdre le lien social…

D’après mes souvenirs, le football était loin de traîner l’image cool et limite glamour dont il jouit aujourd’hui. A l’époque, c’était plutôt comme dans la chanson de Miossec : ça sentait la bière, l’animal et la mauvaise foi : les coupes Waddle et autres "mullet à la Jean Luc Ettori" tenaient le haut du pavé, les 205 GTI crachaient du "No No No No No No No No Limit" à fond la caisse avec la pouffiasse décolorée sur le siège passager, qui suivait par obligation et qui ignorait que sa légitimité se limitait à faire valoir…

Si un joueur adverse avait le malheur d’être un peu basané, on lui servait du "Vas-y bamboula !" et les calembours de café de commerce pleuvaient de toute part… Heureusement, à 16 ans, j’ai vu la lumière grâce à Sonic Youth, au surf, au skate et j’ai séché de plus en plus les entraînements de football… Récemment, le film "A 21st Century Portrait" a contribué à renforcer cette tendance d’intellectualisation du foot. Un film centré sur "notre Zizou national", dont l’aura et le talent ont séduit les cinéastes Douglas Gordon et Phillipe Parreno.

Pas un simple documentaire, un réel objet cinématographique esthétisant, se concentrant sur la grâce et la maestria du divin tonsuré. Mais oubliez l’affreuse bande son débile du coup de boule de Zidane qui vous a sûrement bien pourri votre été, car ici les auteurs de ce film ont fait appel à la fine fleur du post rock écossais : Mogwai.

Stuart Brainwithe et sa bande se sont gentiment pliés à cet exercice imposé. Sur cette bande originale, Les Écossais montrent leur facette "post" plutôt que "rock". Les dix morceaux lorgnant vers les moments les plus calmes de Cody, mais sans jamais atteindre cette délectable tension qui régnait sur le chef d’œuvre du gang de Glasgow.

Conséquemment, les morceaux sont un peu trop statiques et génèrent plus de frustration que de plaisir, l’auditeur attendant en vain les salvatrices déflagrations sonores. Reste ce "Black Spider 2", menaçant et interminable, plus proche des expérimentations d’un Christian Fennesz ou d’un Sonic Youth autiste que du math rock pêchu de Mogwai.

Le fan pointu du groupe y trouvera forcement son compte, maintenant je vois mal mes élèves, ados footeux de quinze ans, tous fans de Zidane "kiffer cett zique de ouf" comme ils la qualifieraient sûrement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Happy songs for happy people de Mogwai
La chronique de l'album Mr Beast de Mogwai
Mogwai parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album The Hawk is Howling de Mogwai
La chronique de l'album Special Moves de Mogwai
La chronique de l'album Hardcore will never die but you will de Mogwai
La chronique de l'album Les Revenants OST de Mogwai
La chronique de l'album A wrenched virile lore de Mogwai
La chronique de l'album Rave Tapes de Mogwai
La chronique de l'album Central Belters de Mogwai
La chronique de l'album Every Country's Sun de Mogwai
Mogwai en concert à l'Elysée Montmartre (5 juin 2003)
Mogwai en concert à La Laiterie (9 avril 2006)
Mogwai en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Mogwai en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Mogwai en concert à l'Olympia (30 septembre 2006)
Mogwai en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
Mogwai en concert à L'Aéronef (vendredi 18 mars 2011)
Mogwai en concert au Trianon (jeudi 17 mars 2011)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
Mogwai en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
L'interview de Mogwai (Avril 2004)
L'interview de Mogwai (5 juin 2003)
L'interview de Mogwai (décembre 2005)
L'interview de Mogwai (8 juillet 2008)

En savoir plus :

Le site officiel de Mogwai


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=