Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rita Mitsouko
Variéty  (Six Sarl / Because)  avril 2007

Bordel les Rita Mitsouko reviennent ! Ca fait belle lurette qu'on les avait perdus de vue. Depuis peut-être quelques prestations live avec l'Orchestre Lamoureux ? En fait, je ne m'en souviens pas vraiment.

Les Rita Mitsouko, ils sont toujours un peu là. Comme les Rolling Stones. Ce n'est pas comme ces groupes qui se reforment de temps en temps et dont personne n'a rien à faire le reste du temps. Non les Rita font partie de nous, partie de la culture musicale française, tout public confondu. Mine de rien, c'est pas commun de fédérer autant de monde autour d'un style musical pas forcément compatible star ac' !

Bref, revoici donc le duo le plus célèbre (après Stone et Charden peut-être ?) et le plus intègre (avant tout le monde ce coup-ci sans nul doute !) de l'hexagone avec un nouvel album subtilement intitulé … Variéty. Avec l'accent sur le E s'il vous plait !

Produit par le producteur rock en vogue Mark Plati (connu pour avoir produit Bowie), qui détrône dans le monde indépendant le pourtant prolifique Steve Albini (reparti tourner avec Shellac pour se venger), les Rita s'internationalisent pour de bon. Titres en anglais, production propre sur elle et son très rock anglais, on est loin du bricolage mi-variété, mi-rock de leurs débuts, même si Tony Visconti était déjà passé par là.

Dès "L'ami Ennemi", si on reconnaît tout de suite la Fred Chichin's Touch derrière les instruments, et quelques secondes plus tard la voix inimitable et toujours parfaite, les années passant, de Catherine Ringer, on sent l'évolution. Le son respire, l'harmonica sonne impeccablement, les pédales d'effets parfaitement huilées ne laissent rien au hasard. Sans artifice, le son est pur comme un nouveau né, ample comme un Tshirt XXXL.

Faisant le grand écart entre le rock de "Communiqueur D'amour" et la fausse ballade "Berceuse", les Rita montrent qu'ils savent comme personne composer des vraies belles chansons et restent maîtres dans l'écriture de textes à l'humour grinçant, pour le moins comme sur "Badluck Queen".

Représentés comme 2 robots sur la pochette du disque, les Rita n'ont jamais été aussi humains et vivants ! Les boulons qui voltigent autour de leurs têtes semblent d'ailleurs vouloir dire qu'ils ont trouvé le moyen de s'émanciper de la machine. Robots après tout annonce Philippe Katerine … Humain avant tout semble dire Fred et Catherine. C'est presque incroyable, après tant d'années et de tubes, de voir autant de fraicheur et de sincérité suinter de toutes parts sur ce disque ! Un vrai régal.

Mitsouko ("mystère" en japonais) est sans doute un des meilleurs parfums du monde, Les Rita n'ont rien à lui envier, ils sentent toujours aussi bon et le mystère reste entier ! Pas besoin de chercher bien plus loin le disque rock français de l'année…

PS : L'album existe aussi en anglais, signe incontestable de conquête du monde imminente et méritée ! Il s'intitule (une fois encore sobrement) Variety et les titres y sont tous chantés en anglais… marketing ? Peut-être… Retour aux sources, sûrement !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Rita Mitsouko parmi une sélection de singles (mai 2007)
La chronique de l'album Variety de Rita Mitsouko
Rita Mitsouko parmi une sélection de singles (octobre 2007)
Rita Mitsouko parmi une sélection de singles (décembre 2007)
La chronique de l'album Concert Live à la Cigale 2008 de Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko and more
Rita Mitsouko en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Rita Mitsouko en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (vendredi)
Rita Mitsouko en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (jeudi)
Rita Mitsouko en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Vendredi)

En savoir plus :

Le site officiel de Rita Mitsouko


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=