Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vienne 1913
Espace Rachi  (Paris)  avril 2007

Comédie dramatique d'Alain-Didier Weill, mise en scène de Jean-Luc Paliès, avec Miguel-Ange Sarmiento, Philippe Beheydt, Bagheera Poulin, Jean-Luc Paliès, Alain Guillo (en alternance avec Jean-Pierre Hutinet), Katia Dimitrova (en alternance avec Claudine Fiévet), Pascal Parsat (en alternance avec Alain Guillo), Isabelle Starkier, Jean-Claude Chapuis au serviteur de cristal et Magali Paliès, Stéphanie Boré, Yana Boukoff et Séverine Maquaire au chant.

De l'Empire des valses à Vienne la Rouge des années 1920, plusieurs siècle durant, Vienne a été la capitale brillante et cosmopolite d’un empire hétérogène, une ville à la fois de tradition et d’avant-garde.

Creuset de la Mittel Europa à l’inter-culturalité productive, Vienne fut un terrain fertile en génies dans tous les domaines artistiques et scientifiques qui remettent en question la culture classique et prônent l'émergence d'un homme nouveau. Simultanément, la société viennoise se trouve en pleine déréliction et connaît une profonde crise d’identité, qui aboutira selon l’expression de Hermann Broch à "l’Apocalypse joyeuse".

C’est dans ce contexte historique, où sévissent l’antiféminisme, l’antisémitisme, l'exacerbation des nationalismes, avec notamment le tiraillement entre les traditions de l’âme autrichienne et l’essor du pangermanisme, qu’Alain-Didier Weill a situé sa pièce "Vienne 1913" qui illustre comment cette crise sociétale induit une crise d'identité individuelle.

Et ce à travers une fiction, placée sous le regard de Freud, celle de la rencontre d'Hugo, un jeune aristocrate viennois, antisémite et également en proie au complexe d’Oedipe pour une mère considérée comme un objet par son mari, et Adolf, désargenté, artiste raté, haïssant la peinture de Klimt qui sublime la féminité, épris des mythes germaniques véhiculés par les opéras wagnériens, qui établit comment la destinée individuelle se trouve parfois sur le fil du rasoir et peut basculer irrémédiablement vers le mal absolu.

Terriblement intelligente et brillante, sans dogmatisme ni déterminisme réducteur, la pièce d’Alain-Didier Weil prône essentiellement la vigilance humaniste et ce n'est pas rien quand on sait qu'il s'agit d'un devoir de tous les instants et d'une tâche qui ne connaît jamais de fin.

Dans une magnifique scénographie "art nouveau" avec la création plastique d'Odile O et accompagné d'un somptueux et spectaculaire orchestre d'instruments de verre, Jean-Luc Paliès réussit une transposition brillante, esthétisante et cependant réaliste, en réunissant les comédiens en formation d’orchestre, dont les rôles sont différenciés par un simple élément de costume.

Tous remarquables, ils interviennent alternativement en lecture au pupitre et en jeu sous la direction d'Isabelle Starker, officiante remarquable, autour du fameux Adolf dont Miguel-Ange Sarmiento donne une incarnation stupéfiante.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure

On ne sait pas encore ce qui nous attend en 2021, espérons pouvoir enfin retourner voir des spectacles bientôt, en attendant on va essayer d'organiser de nouveaux des concerts en live sur notre chaine Twitch. On vous en parle bientôt. D'ici là, voici la sélection de la semaine.

Commençons par le sommaire et le replay de la Mare Aux Grenouilles #18

Du côté de la musique :

"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School
et toujours :
"Le cas très inquiétant de ton cri" de MelmACHello
"Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques" de Nicolas Jules
"L'allégresse" de DaYTona, la 200ème chronique de CycoLys
"Across the universe" Saison 2, Mix 7, encore un beau mix de Listen In Bed
"Hiver(s)" de Matthias Billard

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"Ali Baba" de Macha Makeieff
"Mon père avait raison" de Sacha Guitry
"Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Pierre Daguerre
"Le canard à l'orange" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Madame Arthur ose Bashung"

Expositions :

en virtuel :
"Picasso et la bande dessinée" au Musée Picasso
"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Soulages" à l'Espace Lympia
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay

Cinéma :

at home :
"Dim Sum Funeral" de Anna Chi
"Son of Sofia" d'Elina Psykou
"Fin du monde" de Carolina Hellsgård
"Brooklyn" de Pascal Tessaud
"Hôtel Fantôme" de Daniel Kehlmann
"Motherland" de Tomas Vengris
"La classe volante" de Kurt Hoffmann
et un regard vers le cinéma hollywoodien avec :
"Le plus grand cirque du monde" de Henry Hathaway
"Une étoile est née" de William Wellman
"La Taverne de la Jamaïque" d'Alfred Hitchcock
"Top Secret" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender
et toujours :
"59 rue des Archives" de Bruno Guermonprez, David Koperhant & Rebecca Zissmann
"Oeuvres complètes III" de Roberto Bolano
"Vox populi" de Thomas Harnois

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure
- 3 janvier 2021 : Tous nos voeux de santé et d'année moins pire que l'autre
- 27 décembre 2020 : Pas de vaccin contre la culture !
- 20 décembre 2020 : Noël confiné, Pâques... pareil ?
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=