Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival du Bout du Monde
Bombes 2 Bal - Babylon Circus - Les Ogres de Barback - Tinariwen - Abd Al Malick - Java - Winston McAnuff - Pierre Perret  (Presqu'île de Crozon)  10, 11 et 12 août 2007

Festival ensoleillé dans tous les sens du terme et à la taille encore humaine, le Bout du Monde s'est de nouveau installé à la pointe bretonne pour sa huitième édition. Une fois n’est pas coutume, la programmation a ravi les jeunes et les moins jeunes, la presqu’île de Crozon vivant aux sons de la musique métissée. Un des intérêts de ce festival est notamment la programmation des "petites scènes", le chapiteau et la scène François Kermarrec.

C’est dans ce cadre que se font les meilleures découvertes et les plus belles révélations, laissant la grande scène aux artistes confirmés ou confinés pour certains.

Le vendredi commencera tard pour ma pomme coincée dans les embouteillages et ratant ainsi la prestation de Ridan. Passons, il y a eu d’autres belles choses à se mettre sous la dent.

On retient notamment la générosité des Toulousains des Bombes 2 Bal et de leur bal indigène. Générosité dans l'ensemble assez mal récompensée, la grande majorité du public préférant le pogo aux danses en cercle.

Un peu de crispation sur scène pour le combo de Toulouse pourtant charmant mais une belle ambiance festive, idéale pour se mettre en jambe.

On passe sur les petits couacs (pauvre Laurent Voulzy !) et on relève l'excellente création La Route des Fils du Vent, superbe moment de rencontre des cultures tziganes et gitanes.

Enfin, la soirée s'est achevée parfaitement en compagnie des Babylon Circus qui fêtaient la dernière date de leur tournée française. Energiques et détonants, de quoi se revigorer un peu avant de reprendre la voiture.

Grosse journée et grosse programmation le samedi avec du lourd : les Ogres de Barback, Abd Al Malick, Arno, Tinariwen et Cesaria Evora.

Quelle fabuleuse idée de confier l'ouverture de cette deuxième journée à la fratrie Bruguière. Pourtant la grande influence n'était pas acquise à cette heure avancée de la journée.

Mais voilà, un concert des Ogres de Barback, cela ne se refuse pas.

Invitation à la fête et au sein même de leur famille, le dernier spectacle des Ogres est une pure merveille : du décor aux machineries, le répertoire du groupe tantôt apaisé, tantôt festif.

Le public était conquis par cette générosité et cette simplicité. Sans conteste un des meilleurs concerts du festival.

Direction la scène Kermarrec ensuite pour aller écouter le groupe touareg de Tinariwen.

Belle découverte pendant et après le concert (autour d'un thé à la menthe !) et une très belle rencontre musicale et humaine.

Autre lieu et autre ambiance avec la splendide prestation d'Abd Al Malick sous le chapiteau. Remarquablement accompagné par des zicos à la culture très jazzy, la nouvelle coqueluche française a assuré un set d'une rare intensité, soulevant et dynamitant un chapiteau rempli jusqu'au dernier recoin. Mes réserves d'avant concert s'envolèrent très rapidement vu le phénoménal concert et la grande classe de l'artiste. Chap(it)eau bas Monsieur.

Après les prestations de la classieuse Cesaria Evora, la fin de soirée s'est poursuivie avec l'indéboulonnable rocker belge Arno qui a apporté son côté déglingue et un souffle de rock'n roll en cette soirée estivale. Sacrément bon, le public s'en donnait à coeur joie pour reprendre les refrains de "Les filles du bord de mer" et de "Putain putain". Belge fin de soirée en somme.

Le dimanche rebelote avec une excellente ouverture : Java vs Winston McAnuff. Concert en trois temps ou devrais-je dire en trois rounds, chaque partie étant introduite à la manière d'un combat de boxe.

Rwan chanteur de Java, a ouvert le bal avec les titres de son album solo Radio Cortex. Monté en puissance progressivement, le titi parisien laissa la place au king du reggae Winston McAnuff accompagné par les zicos de Java.

Le résultat étonnant et très plaisant : du java reggae ou du dub musette. L'apothéose du concert déjà remarquablement engagé fut le set dévastateur de Java.

Drôle et efficace à souhait, tout y est passé : le très bon répertoire du groupe ("Sexe accordéon et alcool" repris par le public, "Le poil", "Pépette"...), un public en transe, le groupe invitant sur scène quelques un(e)s pour un tour de valse. Décoiffant !

Décidément, les premiers concerts de cette édition resteront dans les mémoires. Ce dimanche d'août ne sera plus le même après cela. On retient bien sûr le concert intergénérationnel du toujours jeune et sympathique Pierre Perret, accompagné par le public et une chorale d'enfants de la région. On souligne également la prestation des mythiques Jethro Tull. Mais bon, la claque était définitivement programmée en début d'après-midi.

Bon festival à la programmation à la fois exigeante et grand public, le Bout du Monde nous a encore offert de très beaux concerts et de bien belles découvertes. Seul regret ce côté fête de la bière ou l’impression parfois que la musique n'est qu'un accompagnement.

On soulignera l'initiative "Développement durable" des organisateurs qui ont opté cette année pour le gobelet réutilisable (opération "Un p'tit verre pour la Terre") évitant ainsi les tapis de plastique en fin de soirée. Malgré les petites déceptions d'usage, le festival du Bout du Monde reste une valeur sûre des rendez-vous musicaux de l'été.

A l'année prochaine donc pour la neuvième édition !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dances of resistance de Babylon Circus
Babylon Circus en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Babylon Circus en concert à l'Elysée Montmartre (6 avril 2005)
L'interview de Babylon Circus (24 mars 2005)
La chronique de l'album Terrain Vague des Ogres de Barback
Les Ogres de Barback en concert au Cirque Royal (8 mai 2004)
Les Ogres de Barback en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (dimanche)
Les Ogres de Barback en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Les Ogres de Barback en concert au Festival Les 3 éléphants
Les Ogres de Barback en concert au Fil (12 mars 2009)
Les Ogres de Barback en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Les Ogres de Barback en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Les Ogres de Barback en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)
L'interview des Ogres de Barback (mai 2004)
L'interview des Ogres de Barback (13 octobre 2005)
Tinariwen en concert au Festival Microcosm 5
Tinariwen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Tinariwen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mercredi)
Tinariwen en concert au Festival Les Nuits Secrètes
Tinariwen en concert à L'Aéronef (dimanche 29 avril 2012)
Tinariwen en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Tinariwen en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
Tinariwen en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Tinariwen en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - Dimanche 9 juillet
L'interview de Tinariwen (avril 2007)
La chronique de l'album Mercredi ! A La Java ! de Mathieu Boogaerts
Java en concert à La Nouvelle Java (21 novembre 2003)
Java en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Java en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - mercredi
La chronique de l'album A drop de Winston McAnuff and The Bazbaz Orchestra
Winston McAnuff parmi une sélection de singles (octobre 2013)
Winston McAnuff en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
Winston McAnuff en concert à Tourcoing Jazz Festival #28 (édition 2014) - Mercredi 15 octobre
Winston McAnuff en concert à Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rak (2 au 4 août 2019)

En savoir plus :

Le site officiel de Bombes2Bal
Le site officiel des Ogres de Barback
Le site officiel de Babylon Circus
Le site officiel des Ogres de Barback
Le site officiel de Tinariwen
Le site officiel de Abd Al Malick
Le site officiel d'Arno

Crédits photos : Groggy


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 17 mai 2020 : le joli mois de mai

Après tout ce temps confiné, l'impression d'une liberté quasi retrouvée n'a d'égale que la prudence avec laquelle il faut aborder ses semblables. En attendant des jours meilleurs, voici de quoi se mettre du baume au coeur avec notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Chante-nuit" de Facteurs Chevaux
"9 songs" de Pierre
"Sex education" de Ezra Furman
"Cage meet Satie" de Anne de Fornel et Jay Gottlieb
Interview de Batist & the 73' réalisé à l'occasion de son live Twitch dont des extraits accompagnent cette entretien
"Hundred fifty roses" de Dune & Crayon
"F.A. Cult" de Hermetic Delight
"Love is everywhere" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Hum-Ma" de Les Enfants d'Icare
"Spirals" de Sébastien Forrestier
et toujours :
"Soir paien" de Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier
Interview de Morgane Imbeaud accompagnée d'une belle session acoustique
"Enrique Granados : Oeuvres pour piano" de Myriam Barbaux-Cohen
"For their love" de Other Lives
"Schubert, sonates pour piano D.845 & D.850" de Philippe Cassard
"Nothing is never over" de The Eternal Youth

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Cléopâtre in love"
"Affordable Solution for Better Living"
"Queen Blood"
"One night with Holly Woodlawn"
du des classiques revisistés :
"Antigone"
"La Dame de chez Maxim"
des comédies de moeurs:
"La garçonnière"

"Deux hommes tous nus"
du boulevard :
"Panique au Plaza"

"Grosse chaleur"
"Oscar"
du côté des humoristes :
"Shirley & Dino à Marigny"
"Philippe Lelièvre - Givré !"
Au Théâtre ce soir :
"Trois partout"
"Quand épousez-vous ma femme ?"
"J'y suis, j’y reste"
et une échappée opératique de classiques recontextualisés :
"Madame Butterfly" de Puccini
Pelléas et Mélissande" de Debussy

Expositions :

voir et revoir:
la récente exposition "Le Rêveur de la forêt " du Musée Zadkine en vidéo et avec les images commentées sur le site du musee
et la rétrospective "Christian Dior - Couturier du rêve" qui s'est tenue au Musée des Arts Décoratifs avec une visite-reportage réalisée par Benjamin Wu assortie des commentaires des commissaires
sillonner l'Hexagone en direction de l'exposition"Balenciaga, Magicien de la Dentelle" à la Cité de la Dentelle et de la Mode à Calais et du Musée La Piscine de Roubaix
partir ensuite pour l'Europe :
au Pays-Bas avec le Musée Van Gogh à Amsterdam et la visite virtuelle de chacun des quatre niveaux de monstration
puis au Danemark au Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague
et encore plus loin en Turquie au Pera Museum d'Istanbul
et en Corée du Sud pour explorer en 6 étapes le National Museum of Modern and Contemporary Art
enfin revenir à Paris au Musée du Louvre avec les visites commentées par les commissaires des expositions "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre" et "Un rêve d'Italie, la collection Campana"
et finir en musique avec un revival musical avec l'exposition en ligne "Mai 68 - De la révolte à la légende" au Musée de la Sacem

Cinéma at home avec :

voir ou revoir :
de la romance avec "Coup de foudre au Caire"
de la comédie musicale hollywoodienne avec "Mariage royal" de Stanley Donen
de la comédie dramatique avec "Coffee and Cigarettes" de Jim Jarmush
du policier avec "Jeff" de Jean Herman
du thriller avec "Volte face" de John Woo
du western avec "Mon nom est personne" de Tonino Valerii et Sergio Leone
du fantastique avec "La femme aux bottes rouges" de Juan Luis Bunuel
de la comédie avec :
"Absolument Fabuleux" de Gabrieh Aghion
"Cash Express" de Jerry Zucker
au Ciné Club avec des films des années 50 :
"Topaze" de Marcel Pagnol
"Sacré jeunesse" d'André Berthomieu
"Vous n'avez rien à délarer ?" de Clément Duhour
une curiosité avec "Le Père Noël contre les Martiens" de Nicholas Webster
et une rareté avec "L'invincible Kid du Kung Fu" de Eddie Niccart

Lecture avec :

"Là où chantent les écrevisses" de Delia Owens
"Les lumières de Tel Aviv" de Alexandra Schwartzbrod
et toujours :
"Faites moi plaisir" de Mary Gaitskill
"La chaîne" de Adrian McKinty
"Incident au fond de la galaxie" de Etgar Keret

Froggeek's Delight :

Des lives jeux vidéo (mais aussi des concerts) tout au long de la semaine sur la chaine Twitch. Rejoignez la chaine et cliquez sur SUIVRE pour ne rien rater de nos diffusions.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 12 juillet 2020 : Un air d'été
- 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances
- La Mare Aux Grenouilles #05
- 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=