Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival du Bout du Monde
Bombes 2 Bal - Babylon Circus - Les Ogres de Barback - Tinariwen - Abd Al Malick - Java - Winston McAnuff - Pierre Perret  (Presqu'île de Crozon)  10, 11 et 12 août 2007

Festival ensoleillé dans tous les sens du terme et à la taille encore humaine, le Bout du Monde s'est de nouveau installé à la pointe bretonne pour sa huitième édition. Une fois n’est pas coutume, la programmation a ravi les jeunes et les moins jeunes, la presqu’île de Crozon vivant aux sons de la musique métissée. Un des intérêts de ce festival est notamment la programmation des "petites scènes", le chapiteau et la scène François Kermarrec.

C’est dans ce cadre que se font les meilleures découvertes et les plus belles révélations, laissant la grande scène aux artistes confirmés ou confinés pour certains.

Le vendredi commencera tard pour ma pomme coincée dans les embouteillages et ratant ainsi la prestation de Ridan. Passons, il y a eu d’autres belles choses à se mettre sous la dent.

On retient notamment la générosité des Toulousains des Bombes 2 Bal et de leur bal indigène. Générosité dans l'ensemble assez mal récompensée, la grande majorité du public préférant le pogo aux danses en cercle.

Un peu de crispation sur scène pour le combo de Toulouse pourtant charmant mais une belle ambiance festive, idéale pour se mettre en jambe.

On passe sur les petits couacs (pauvre Laurent Voulzy !) et on relève l'excellente création La Route des Fils du Vent, superbe moment de rencontre des cultures tziganes et gitanes.

Enfin, la soirée s'est achevée parfaitement en compagnie des Babylon Circus qui fêtaient la dernière date de leur tournée française. Energiques et détonants, de quoi se revigorer un peu avant de reprendre la voiture.

Grosse journée et grosse programmation le samedi avec du lourd : les Ogres de Barback, Abd Al Malick, Arno, Tinariwen et Cesaria Evora.

Quelle fabuleuse idée de confier l'ouverture de cette deuxième journée à la fratrie Bruguière. Pourtant la grande influence n'était pas acquise à cette heure avancée de la journée.

Mais voilà, un concert des Ogres de Barback, cela ne se refuse pas.

Invitation à la fête et au sein même de leur famille, le dernier spectacle des Ogres est une pure merveille : du décor aux machineries, le répertoire du groupe tantôt apaisé, tantôt festif.

Le public était conquis par cette générosité et cette simplicité. Sans conteste un des meilleurs concerts du festival.

Direction la scène Kermarrec ensuite pour aller écouter le groupe touareg de Tinariwen.

Belle découverte pendant et après le concert (autour d'un thé à la menthe !) et une très belle rencontre musicale et humaine.

Autre lieu et autre ambiance avec la splendide prestation d'Abd Al Malick sous le chapiteau. Remarquablement accompagné par des zicos à la culture très jazzy, la nouvelle coqueluche française a assuré un set d'une rare intensité, soulevant et dynamitant un chapiteau rempli jusqu'au dernier recoin. Mes réserves d'avant concert s'envolèrent très rapidement vu le phénoménal concert et la grande classe de l'artiste. Chap(it)eau bas Monsieur.

Après les prestations de la classieuse Cesaria Evora, la fin de soirée s'est poursuivie avec l'indéboulonnable rocker belge Arno qui a apporté son côté déglingue et un souffle de rock'n roll en cette soirée estivale. Sacrément bon, le public s'en donnait à coeur joie pour reprendre les refrains de "Les filles du bord de mer" et de "Putain putain". Belge fin de soirée en somme.

Le dimanche rebelote avec une excellente ouverture : Java vs Winston McAnuff. Concert en trois temps ou devrais-je dire en trois rounds, chaque partie étant introduite à la manière d'un combat de boxe.

Rwan chanteur de Java, a ouvert le bal avec les titres de son album solo Radio Cortex. Monté en puissance progressivement, le titi parisien laissa la place au king du reggae Winston McAnuff accompagné par les zicos de Java.

Le résultat étonnant et très plaisant : du java reggae ou du dub musette. L'apothéose du concert déjà remarquablement engagé fut le set dévastateur de Java.

Drôle et efficace à souhait, tout y est passé : le très bon répertoire du groupe ("Sexe accordéon et alcool" repris par le public, "Le poil", "Pépette"...), un public en transe, le groupe invitant sur scène quelques un(e)s pour un tour de valse. Décoiffant !

Décidément, les premiers concerts de cette édition resteront dans les mémoires. Ce dimanche d'août ne sera plus le même après cela. On retient bien sûr le concert intergénérationnel du toujours jeune et sympathique Pierre Perret, accompagné par le public et une chorale d'enfants de la région. On souligne également la prestation des mythiques Jethro Tull. Mais bon, la claque était définitivement programmée en début d'après-midi.

Bon festival à la programmation à la fois exigeante et grand public, le Bout du Monde nous a encore offert de très beaux concerts et de bien belles découvertes. Seul regret ce côté fête de la bière ou l’impression parfois que la musique n'est qu'un accompagnement.

On soulignera l'initiative "Développement durable" des organisateurs qui ont opté cette année pour le gobelet réutilisable (opération "Un p'tit verre pour la Terre") évitant ainsi les tapis de plastique en fin de soirée. Malgré les petites déceptions d'usage, le festival du Bout du Monde reste une valeur sûre des rendez-vous musicaux de l'été.

A l'année prochaine donc pour la neuvième édition !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dances of resistance de Babylon Circus
Babylon Circus en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Babylon Circus en concert à l'Elysée Montmartre (6 avril 2005)
L'interview de Babylon Circus (24 mars 2005)
La chronique de l'album Terrain Vague des Ogres de Barback
Les Ogres de Barback en concert au Cirque Royal (8 mai 2004)
Les Ogres de Barback en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (dimanche)
Les Ogres de Barback en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Les Ogres de Barback en concert au Festival Les 3 éléphants
Les Ogres de Barback en concert au Fil (12 mars 2009)
Les Ogres de Barback en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Les Ogres de Barback en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Les Ogres de Barback en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)
L'interview des Ogres de Barback (mai 2004)
L'interview des Ogres de Barback (13 octobre 2005)
Tinariwen en concert au Festival Microcosm 5
Tinariwen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Tinariwen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mercredi)
Tinariwen en concert au Festival Les Nuits Secrètes
Tinariwen en concert à L'Aéronef (dimanche 29 avril 2012)
Tinariwen en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Tinariwen en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
Tinariwen en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Tinariwen en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - Dimanche 9 juillet
L'interview de Tinariwen (avril 2007)
La chronique de l'album Mercredi ! A La Java ! de Mathieu Boogaerts
Java en concert à La Nouvelle Java (21 novembre 2003)
Java en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Java en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - mercredi
La chronique de l'album A drop de Winston McAnuff and The Bazbaz Orchestra
Winston McAnuff parmi une sélection de singles (octobre 2013)
Winston McAnuff en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
Winston McAnuff en concert à Tourcoing Jazz Festival #28 (édition 2014) - Mercredi 15 octobre
Winston McAnuff en concert à Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rak (2 au 4 août 2019)

En savoir plus :

Le site officiel de Bombes2Bal
Le site officiel des Ogres de Barback
Le site officiel de Babylon Circus
Le site officiel des Ogres de Barback
Le site officiel de Tinariwen
Le site officiel de Abd Al Malick
Le site officiel d'Arno

Crédits photos : Groggy


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?

Le premier tour des élections municipales fut le signe du début du confinement. Espérons que ce second tour ne sera pas l'appel à un second confinement. Quoi qu'il en soit : Soyez prudents, soyez heureux et cultivez vous ! c'est parti pour le sommaire en commençant par le replay de la Mare Aux Grenouilles #4 (eh oui déjà !)

Du côté de la musique :

"Grand prix" de Benjamin Biolay
"The Beethoven collection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wolfl" de Jean-Efflam Bavouzet
"Eivind Groven Symphonies N°1 & 2" de Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay
"L'heure bleue" de Marianne Piketty, Le Concert Idéal
"Tu rabo Par'abanico" de Marion Cousin & Kaumwald
"Veines" de Merakhaazan
"Silas" de Silas Bassa
et toujours :
"As found" de Fugu
"Désordres" de Austyn
"Anda Lutz" de Cie Guillaume Lopez
"A l'instinct A l'instant" de Daniel Jea
"Cérébro dancing" de Epilexique
"Cobra" de François Club
"Coquette" de Hailey Tuck
"Springtime with no harm" épisode 18 des mixes de Listen In Bed
"Fanfare XP, volume 2" de Magic Malik
"Avec son frère" de Volo
"Safeplace" de Yadam

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Démons" par Lorraine de Sagazan
"Misery" de William Goldman
"L'obéissance de la femme du berger "de Sergio Martínez Vila
"Migraaaants" de Matéi Visniec
"Le Remplaçant" d'Agnès Desarthe
"Portrait d'Amakoé de Souza - Salade Tomate Oignon" de et par Jean-Christophe Folly

"La Chose Commune" de David Lescot et Emmanuel Bex
de la comédie de boulevard :
"Hier est un autre jour "de Sylvain Meyniac et Jean-François Cros
"Madame Doubtfire" de Jaja Fiastri
"Le Clan des divorcées" de Alil Vardar
"A gauche en sortant de l'ascenseur" de Gérard Lauzier
du côté des humoristes :
"Mimie Mathy - J'adore papoter avec vous"
"Denis Maréchal - J'dis franchement"
dans le répertoire classique :
"Le Jeu de l'amour et du hasard" par Catherine Hiegel
"Roméo et Juliette" par Eric Ruf
Shakeaspeare :
à l'anglaise au Globe Teater : "Macbeth"
et en comédie musicale "Roméo et Juliette, de la haine à l'amour" de Gérard Presgurvic
et de l'Opéra revisité :
"La Traviata" de Verdi par Simon Stone
"Cendrillon" de Jules Massenet par David Hermann

Expositions :

en "real life" avec la réouverture progressive des musées :
"Pompéi" au Grand Palais
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières
"La Force du dessin - Chefs-d'oeuvre de la Collection Prat" au Petit Palais
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol
"Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs" au Musée des Arts Décoratifs
et en passant par la Lorraine, découvrir la Villa Majorelle œuvre de style Art nouveau.

Cinéma at home avec :

"Riens du tout" de Cédric Klapisch
"Noïse" de Henry Bean
"Sous surveillance" de Robert Redford
"La romancière" de John McKay
au Ciné-Club les années 50 :
"Un drôle de Dimanche" de Marc Allégret
"La vie à deux" de Clément Duhour
"L'homme au million ("The Million Pound Note") de Ronald Neame
des incontournables japonais :
des figures tutélaires :
"Tokyo drifter" de Seijun Suzuki
"A blind woman" de Teruo Ishii
et des plus jeunes :
"Mr Long" de Sabu
"Ichi, la femme samouraï" de Fumihiko Sori
et des raretés avec une sélection "Court metrage" :
"Le Chant du styrène" de Alain Resnais
"La chambre" de Chantal Akerman
"Pauline" de Céline Sciamma
"La traversée de l'Atlantique à la rame" de Jean-François Laguionie

Lecture avec :

"Be my guest" de Priya Basil
"De Gaulle sous le casque" de Henri de Wailly
"La faiblesse du maillon" de Eric Halphen
"Les jours brûlants" de Laurence Peyrin
et toujours :
"Le jour où Kennedy n'est pas mort" de R.J. Ellory
"Mauvaise graine" de Nicolas Jaillet
"Une immense sensation de calme" de Laurine Roux

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
- 19 juillet 2020 : Un air de vacances
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=