Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Renaud
La Cigale  (Paris)  29 septembre 2007

Tout a commencé par un mail reçu durant l’été… Renaud allait peut être donner un concert privé pour les fans inscrits sur ses différents forums… franchement, je n’y croyais pas trop… Début septembre, je reçois une confirmation… Renaud fera bien un concert privé à la Cigale… il prévoit d’y chanter 50 chansons (40 choisies par les fans et 10 qu’il veut interpréter)…

Le rendez-vous est fixé à 17H00…

Après les concerts à Bercy, cela fait plaisir de revoir Renaud dans une salle plus humaine… où l’on est pas obligé de regarder le concert sur un écran géant, comme si l’on était devant un DVD chez soi !

Pour décorer la scène, Renaud a amené des objets personnels… A gauche, trône un immense portrait de Coluche, plus loin, Brassens, Che Guevara et une photo du mariage de Renaud. En fond de scène, on aperçoit la fusée rouge et blanche de "On a marché sur la Lune" de Tintin, référence à sa passion pour la BD.

Sur le côté du piano, installés sur une petite table, on retrouve des pistolets en bois et des peluches, un pavé (de la place Stanislas de Nancy, pas de 68 !); ainsi que le perfecto clouté "Lolita" ("J’ai écrit ton nom avec des clous dorés / Un par un , plantés dans le cuir de mon blouson / Dans l’dos…").

Au plafond, des T-shirts sont accrochés à une corde à linge… en vrac, un T-Shirt "Libertad" pour Ingrid Betancourt, un autre "Corrida… non, merci", un drapeau palestinien… et le maillot de Materazzi ! Bref, une ambiance très intime annonçant un concert très chaleureux !

Les musiciens entrent en scène, aussitôt rejoints par Renaud qui entame "Où c’est que j’ai mis mon flingue" (qu’il n’a pas chanté depuis un moment !). Le public est ravi…Il enchaîne sur "Le sirop de la rue", "Marche à l’ombre" et "La teigne" ; il dédiera "La ballade de Willy Brouillard" à "un flic du forum", "Dans la jungle" à Ingrid Betancourt, "Leonard’s song" à Leonard Peltier et "Putain de camion" à Coluche. Et puis, Renaud s’adresse à "Elsa qui est dans la salle"… Ce sera sûrement le moment le plus émouvant du concert, Renaud fixant le balcon et chantant "Elsa", uniquement pour celle à qui est destinée la chanson…

Lors de sa tournée, Renaud chantait un "medley Lolita", il le fera également mais en chantant intégralement les chansons ("Chanson pour Pierrot", "En cloque", "Morgane de toi", "Baby-sitting blues", "Mistral gagnant", "Il pleut", "Mon amoureux", "C’est quand qu’on va où ?", "Elle a vu le loup" et "Adieu l’enfance"). Faute d’avoir Axelle Red dans les parages, Renaud interprétera "Manhattan-Kaboul" avec Romane.

Au bout d’environ 2 heures, vient l’heure de l’entracte… Renaud fait monter son médecin sur scène qui nous interprétera magistralement "Jealous Rock" et "Johnny B Good" !

Après 20 minutes de repos, les musiciens reviennent sur scène. Les premiers rangs demandent alors à Jean Pierre Buccolo de rejouer "Morgane De Toi" et le public se met à chanter un texte écrit spécialement pour Renaud ("tu vois frangin, comme on est bien ensemble / Pour toi on s'ra jamais assez nombreux / T'entends pas c'bruit, c'est la Cigale qui tremble / Sous les cris de tes fans qui sont si heureux…3), Renaud est ému par ce p’tit hommage !

Renaud voguera ainsi entre ses 14 albums tout au long de la soirée ! Il fera également trois reprises de Brassens : "Je suis un voyou", "Hécatombe" et "J’me suis fait tout p’tit" en duo avec Renan Luce.

Pendant "Mon bistrot préféré", le public gonfle des ballons rouges, noirs et rose et les jette jusqu’à la scène… à la fin du titre, le sol est entièrement couvert de ballon… les musiciens peuvent alors s’amuser à les éclater !

Il y a quand même eu quelques plantages : les musiciens qui ne reviennent pas sur scène quand Renaud a terminé ses chansons en solo, Renaud qui se plante sur "Dans ton sac"… Mais on a quand même eu droit à un magnifique concert et au plaisir de réentendre des titres qu’il ne jouait plus depuis très longtemps !

La Cigale devant absolument être libérée pour 23h00, Renaud ne perd pas de temps à retourner en coulisse le temps que les gens demandent un rappel ; il reste sur scène et balance "Hexagone", "Rouge sang" et "Dans mon HLM", qui viendra conclure ce concert qui restera un grand moment pour les fans du "Docteur Renaud".

23h15, le concert marathon aura finalement duré presque six heures, Renaud aura chanté pas loin de 70 chansons. Il quitte la scène sous les "Merci Renaud, merci Renaud !" du public pour qui ce concert est déjà leur meilleur souvenir de Renaud sur scène !

Un Cd et DVD live devraient sortir très prochainement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rouge sang de Renaud
La chronique de l'album Un Renaud pour moi tout seul de Monsieur Lune
La chronique de l'album La gueule de l'emploi de Lénine Renaud
Renaud en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Renaud en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du 13 au 16 juillet 2017

En savoir plus :

Le site officiel de Renaud


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-05-24 :
Quintet Bumbac - Miroirs
Maîtrise Notre-Dame de Paris - Notre-Dame, Cathédrale d'émotions
Gary Bartz & Maisha - Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions
Antoine Hénaut - Par défaut
Jean Daufresne & Mathilde Nguyen - Miroir
Isabel Sörling -  Mareld 
Larkin Poe - Self Made Man
Marie Oppert - Enchantée
Miro Shot - Interview
Eldad Zitrin - Three old Words

• Edition du 2020-05-17 :
Anne de Fornel - Jay Gottlieb - Cage Meets Satie
Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce - Love is everywhere
Les Enfants d'Icare - Hum-Ma
Sébastien Forrester - Spirals EP
Duñe & Crayon - Hundred Fifty Roses
Facteurs chevaux - Chante-nuit
Ezra Furman - Sex Education
Hermetic Delight - F.A. Cult
Pierre - 9 songs
Batist & the 73' - Interview
 

• Archives :
Match - Superficial please EP
TV Party - Dark Heart EP
InRed - Brute Art
The Eternal Youth - Nothing is never over
Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier - Soir Païen
Morgane Imbeaud - Interview
Philippe Cassard - Schubert, Sonates pour piano D.845 & D.850
Other Lives - For Their Love
Myriam Barbaux-Cohen - Enrique Granados : Oeuvres pour Piano
Cuareim Quartet & Natascha Rogers - Danzas
Benoit Bourgeois - Invisible
Bertrand Betsch - La traversée
Bambara - Stray
Miro Shot - Content
Batist and the 73' - Love Songs EP
Babx - Les Saisons Volatiles
Grand Palladium - Grand Palladium
Féloche - Féloche and the Mandolin' Orchestra
Maghreb K7 Club Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997 - Divers
Tristan Pfaff - Tableaux d'Enfance
The HeadShakers - The Headshakers
Foehn Trio - Highlines
Gaëtane Prouvost & Éliane Reyes - D'Indy - Dupuy : Sonates
Les Tit'Nassels - Le live des 20 ans
Fiona Apple - Fetch the Bolt Cutters
Fabien Martin - Interview
Listen in Bed - I LIke You (Mix #14)
Lazy Flow - Global Warming EP
Gemma & Pierre Rochefort - Les Autres single
Koki Nakano - Pre-choreographed
- les derniers albums (6056)
- les derniers articles (150)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1093)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=