Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Travis Burki - Laurent Montagne
L'Archipel  (Paris)  18 mars 2008

Travis Bürki a élu résidence au cinéma indépendant l’Archipel, où il se produit tous les mardis depuis le mois de janvier. La salle n’est pas très grande et pas très remplie non plus.

Ce soir, Laurent Montagne ouvre seul avec sa guitare folk et ses pédales d’effet et se place dans la mouvance de la chanson française. Les textes ne sont pas très joyeux, mais pas tristes non plus. Ils contiennent une sorte de mélancolie, Laurent parle de son intérieur et de ses réflexions sur le monde qui l’entoure et parfois l’étreint, le tout enrobé d’une belle dose de poésie. Le chanteur nous chante les relations humaines, utilisant à plein les possibilités offertes par sa voix et ses pédales d’effet à coup de boucles programmées en début de chanson. Une prestation très agréable, qui arrache quelques sourires de contentement dans l’audience. Il faut dire que ce petit moment de poésie est renforcé par l’intimité de cette salle et la simplicité de l’auteur.

C’est maintenant au tour de Travis Bürki d’entrer sur scène. Ce soir, il est accompagné de son bassiste et de son guitariste. Il est vêtu d’un smoking noir et chemise rouge, il toise l’assistance, joue avec ses machines, s’adresse au public d’un air volontairement détaché et absent. Tout au long de la soirée, il jouera avec le public tel un Michaël Lonsdale dans le rôle du méchant dans un vieux James Bond (en plus mince et moins barbu tout de même) un regard mi amusé, mi détaché, comme si nous étions la planète et qu’il souhaitait nous conquérir.

Et ici, personne ne l’empêchera dans son entreprise. Coté musical, les deux sbires qui l’accompagnent sont tout simplement époustouflants. Le bassiste est un hybride entre John Entwistle avec l’énergie et le son qu’il sort de son ampli, et les compositions alambiquées que l’on peut retrouver sur Melody Nelson. Le guitariste, joue tout en finesse et discrétion, il remplit l’espace sonore de ses arpèges. Travis, quant à lui, navigue entre son clavier, le micro et une guitare, il excelle dans les trois instruments, en rajoute à tour de bras, joue l’exubérant, mais ne fait qu’exécuter ce pour quoi il est là, le spectacle.

Le trio terminera sur une improvisation, l’histoire d’un lapin accro à la carotène, dont les volutes musicales se rapprochent fort du pré cité titre de Gainsbourg. Travis Bürki s’inscrit dans une tradition musicale française qui balaie ses influences pour ne jamais y coller. Sur disque, les chansons ne m’avaient clairement pas convaincu, et c'est à reculons que je me suis présenté à ce concert. En revanche, la prestation scénique donne tout son sens, à la fois au personnage, au disque mais rend hommage à la qualité de ces trois musiciens. Il est impératif de voir le personnage sur une scène, et c’est encore possible. Travis Bürki sera présent à l’Archipel, tous les mardis du mois d’avril, le prix de la place plus que raisonnable, ne vous donnera pas d’excuse pour aller voir ce spectacle, au sens premier du terme.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A quoi jouons-nous ? de Laurent Montagne
La chronique de l'album Souviens-moi de Laurent Montagne
L'interview de Laurent Montagne (jeudi 28 mars 2019)
La chronique de l'album eponyme de Travis Bürki
Articles : Festival en Ü - Concerts et installations de Travis Bürki
Travis Burki en concert à l'Espace Jemmapes (23 novembre 2004)
Travis Burki en concert au Festival Alors..chante ! 2005
Travis Burki en concert à l'Espace Jemmapes (11 octobre 2006)
L'interview de Travis Burki (16 novembre 2005)
L'interview de Charlélie Couture et Travis Bürki (1er décembre 2005)
L'interview de Travis Burki (8 avril 2008)
L'interview de Travis Bürki (mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Laurent Montagne
Le Myspace de Laurent Montagne
Le site officiel de Travis Burki
Le Myspace de Travis Burki

Crédits Photos : Thomy Keat (Plus de photos sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)

• Edition du 2019-11-24 :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
 

• Archives :
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
PHÔS (Catherine Watine & Intratextures) - A l'oblique
Djen Ka - Ils se mélangent
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Liszt : O Lieb !
My Favorite Horses - Funkhauser EP
Da Silva - Au revoir chagrin
Pulcinella - Ça
Samy Thiébault - Symphonic Tales
Frustration - So cold streams
Roseaux - Roseaux II
Joséphine Blanc - Interview
Oiseaux-Tempête - Jessica Moss - Grand Mix
Magon - Out in the dark
Melatonin - Departures EP
- les derniers albums (5826)
- les derniers articles (134)
- les derniers concerts (2318)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1082)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=