Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'amante anglaise
Théâtre de l'Epouvantail  (Paris)  avril 2008

Texte de Marguerite Duras, mise en scène de Sylvia Bruyant, avec Brice Notin et Sylvia Bruyant.

Assise à côté de la table dans le parloir de la prison où elle est emprisonnée, les mains serrées sur les genoux, un verre d'eau à proximité, Claire Lannes se tient là. Silhouette recroquevillée, voix rauque, elle va dans cette pièce dont la porte derrière elle paraît démesurément grande, répondre aux questions de l'homme qui l'interroge.

Partant d'un fait divers qui eût lieu dans les années 50 : le meurtre au marteau par une femme de sa cousine sourde-muette, Marguerite Duras décrit dans "L'amante anglaise" le face à face entre la criminelle et l'interrogateur pour une tentative d'explication de ce crime horrible. Des enregistrements en voix off de différents personnages proches de la coupable éclairent une petite partie de l'énigme ou la brouillent encore plus...

Sylvia Bruyant est une remarquable comédienne. On le savait depuis "Oléanna" de David Mamet, où elle était sensationnelle en étudiante timide qui relevait peu à peu la tête pour devenir le bourreau de son professeur au fur et à mesure de leur échange.

Elle nous offre ici une autre facette de son talent dans un rôle encore plus éloigné d'elle : un travail de composition impeccable et rigoureux - chaque mouvement du corps, d'un hochement de tête à un geste de main semblant marqué par la vie pénible de cette femme trop ordinaire. Elle est Claire Lannes, ça ne fait aucun doute.

A ses côtés, Brice Notin, comme effacé, joue le questionneur méticuleux qui peu à peu perd patience face à l'accusée qui le balade avec délectation et toute l'immensité de son imaginaire. Tout ça seulement pour qu'il l'écoute ; laissant percevoir une vie de profonde souffrance, gardant dans le coeur et dans la tête à travers les années l'image intacte de l'agent de Cahors.

Un spectacle au mystère opaque et la prestation convaincante d'une comédienne fascinante.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=