Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rodolphe Burger - Speed Caravan
L'Alhambra  (Paris)  12 juin 2008

Ce sera la première fois que je mets les pieds et les oreilles dans cette salle récemment réouverte qu'est l'Alhambra. Il faut dire qu'elle est restée fermée pendant trente ans, tout de même. Cet ancien théâtre, dispose de places assises au balcon et un par terre relativement spacieux.

L'ouverture du concert est assurée par Mehdi Haddab, musicien au sein de Speed Caravan, qui est à la fois heureux et ému, car comme il nous le dira, d'habitude, il est accompagné de ses comparses et se sent nu.

Mehdi joue du Oud, instrument traditionnel arabe à cordes pincées, détourné de son usage originel par l'utilisation de l'électricité, d'une pédale Wah-Wah et d'un pédalier d'effets lui offrant l'opportunité de travailler des boucles, et ainsi de partir dans des envolées distordues entre blues, rock et mélodies orientales.

L'ensemble donne l'impression d'écouter du Léhéd Zéhéplin (je fais très mal l'accent maghrébin à l'écrit, désolé) un mélange surprenant.

La nudité dans laquelle Mehdi se trouve est touchante, il se confond en remerciements au public et louanges envers l'ancien chanteur de Kat Onoma. Il jouera quelques titres avant de tirer sa révérence.

Après une attente, jugée par certains interminable, le géant alsacien entre enfin sur scène, il est accompagné d'un bassiste qui jouera aussi du clavier et d'un batteur à couper le souffle.

"Avance" sera le titre d'introduction, Rodolphe Burger est installé sur un tabouret, guitare sur la cuisse, à ses cotés, une table ornée d'un sampleur et un pupitre soutenant un livre intitulé sobrement No Sport.

L'homme remue sur son siège de manière désordonnée, féline, il est déjà en transe dès les premières notes, le regard dans le vague.

Suivront quantité de titres du dernier album, tous magiques, "Elle Est Pas Belle Ma Chérie", et "Vicky" sont en particulier marquantes.

Black Sifichi montera pour l'accompagner sur "Cheval Mouvement". Le titre sera un long crescendo incroyable, qui finira par retomber sur ses pattes dans une cassure de rythme, la salle en gloussera de plaisir.

L'enchainement sera une reprise de David McWilliams, "The Days Of Pearly Spencer", un tube des années 60, que Rodolphe fera sien ce soir, toujours accompagné de Black Sifichi.

Arrivée sur scène de Rachid Taha tout de blanc vêtu pour "Arabécédaire", les deux amis exécuteront ce titre lourd de sens. Il était évident que Rachid devrait être présent pour ce titre.

Convocation de James Blood Ulmer par l'entremise du sampleur pour "Marie", le titre qui avait déjà séduit sur l'album est ici magnifié par le jeu de guitare et le martèlement de la batterie.

Arrivée de Poulout, l'homme au Korg et à la chevelure impeccable, pour jouer "Ensemble", enchainé avec "Billy The Kid" qui verra le retour de Black Sifichi. Ce sera sur ce titre que les musiciens se retireront, mais pas pour très longtemps.

Ne voulant pas en rester là, le public en redemande à corps et à cris. Rodolphe et ses musiciens reviendront pour "The Passenger", titre parfaitement joué.

Le concert se clôturera sur le retour de tous les invités de la soirée, pour un long final, légèrement troublé par un Rachid Taha facétieux.

Le blues, ce soir, a pris possession de l'Alhambra, tout comme il a pris possession de Rodolphe Burger il y a bien longtemps.

Il vit avec cette bête qu'il a apprivoisée avec ses doigts et avec son cœur, la guitare semble être l'instrument de domptage de cet animal sauvage. L'accueil réservé ce soir au public par Rodolphe Burger était grand, une belle surprise et une soirée parfaite préparée par un homme de grand talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album No Sport de Rodolphe Burger
La chronique de l'album Good de Rodolphe Burger
Rodolphe Burger en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Rodolphe Burger en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Rodolphe Burger en concert au Bataclan (5 mars 2009)
Rodolphe Burger en concert à Théâtre National de l'Odéon (mercredi 16 novembre 2011)
L'interview de Rodolphe Burger (7 février 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Rodolphe Burger
Le Soundcloud de Rodolphe Burger
Le Facebook de Rodolphe Burger

Crédits Photos : David Didier (retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
- 19 juillet 2020 : Un air de vacances
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=