Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Somewhere...la Mancha
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  avril 2009

Spectacle conçu par Irina Brook et Marie-Paule Ramo d’après Cervantès, mise en scène de Irina Brook, avec Lorie Baghdasarian, Jerry Di Giacomo, Gérald Papasian, Christian Pélissier, Augustin Ruhabura et Bartlomiej Soroczynski.

Pour proposer des spectacles qu'elles veulent "accessibles à l’ensemble des strates des publics des théâtre", Irina Brook et Marie-Paule Ramo procèdent par vulgarisation en transposant le roman de Cervantès dans l’Amérique du 20ème siècle avec des références plus contemporaines que celles du 16ème siècle espagnol, une Amérique qui n’est cependant pas tant l’Amérique d’aujourd’hui que celle des seventies réduite à ses mythes et ses clichés.

"Somewhere… la Mancha" c’est Don Quichotte aux States dans un road movie entrepris par deux SDF, un afro-américain, employé au chômage qui s’évade en rêvant de l’époque bénie des chevaliers, et un arménien, acteur de 3ème zone qui rêve d’être oscarisé, vers la nouvelle terre promise du 20ème siècle qu‘est, ou que fût, la Californie.

Avec leurs nobles montures, une valise à roulette et un caddie, ils empruntent l'incontournable route 66, croisent des bikers échappés de "Easy Rider", des rock stars de pacotille, un amish, un vendeur de hot dog, les personnages du film "Le magicien d’Oz" et autres figures dans un périple rythmé par les standards de ""Over the rainbow" à "Mrs Robinson" et parsemé de numéros de music-hall.

Pour interpréter cet aimable divertissement en forme de tour de Babel étasunienne, créé sur la base du travail d'improvisation de l'acteur, une distribution pluri-ethnique composée de comédiens empathiques qui emportent le morceau. La plupart, Lorie Baghdasarian, Jerry Di Giacomo, Christian Pelissier et Bartlomiej Soroczynski y endossent plusieurs rôles avec un bel entrain.

Pour les deux rôles principaux, Augustin Ruhabura conserve tout son lyrisme exalté à Don Quichotte et Gérald Papasian, dans le rôle d'un Sancho Panza féru d'aphorismes de Woody Allen et de blagues à deux sous, drôle et profondément humain, est remarquable au point de voler la vedette à son maître.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=