Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chapelier Fou
Chapelier Fou  (Ici d'ailleurs)  mai 2009

Chapelier Fou, c'est le nom du personnage d'Alice au Pays des Merveilles (l'invétéré buveur de thé) que ce jeune messin à choisi comme nom de scène. Mélanger sampler et violon classique est assez anticonformiste en soi. Réunir l'électronique et la musique classique, tout en gardant d'un coté la musicalité et de l'autre en y insufflant une rythmique et une texture différente (moderne n'est pas forcément le terme adapté) est un pari qui parait difficile à remporter.

Chapelier Fou parvient à concilier les deux styles, sans perdre son âme en réhabilitant des mélodies et des auteurs qui ne sont pas sur le devant de la scène de nos jours (c'est peu de le dire) Le résultat de ses compositions est hors normes, hors du temps. Les mélodies utilisées sont de base classique, pour la plupart des titres et le violon est utilisé pour les retranscrire de manière peu orthodoxe, cordes pincées, frottées, samplées, bouclées découpent la musique, l'artiste y ajoute la présence d'instruments et de rythmes électroniques pour leur redonner vie, un peu comme un savant, fou justement, viendrais recréer la vie à partir de pièces éparses et de choses manufacturées pour créer un corps.

Pour exemple, le titre d'ouverture, "Darling, Darling", complètement transgenre, débute sur une envolée faite de samples de violons, un crescendo très classique, qui sera coupé dans son élan par une boite à rythme, le morceau restant sur un registre classique tout du long.

A contrario, le titre de clôture, "Gmbh", semble lui plus proche par certains cotés, du jeu vidéo des années 80 que de Debussy. C'est la démonstration de la large palette dont est capable cet homme orchestre, c'est aussi une illustration de l'évolution de l'artiste, comment il à pu passer d'un apprentissage de la musique classique lors de ses cours au conservatoire, à une musique plus proche de son époque, de sa réalité quotidienne de jeune homme.

Le rapprochement des deux univers est fait avec un réel talent, une musicalité très attirante qui confirme qu'étudier la musique, n'est pas synonyme de bibliothèques poussiéreuses. Chapelier Fou est en train de faire un tournée, surveillez bien, il sera intéressant de découvrir ses compositions sur scène, nous vous en dirons plus ultérieurement. 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Scandale ! EP de Chapelier Fou
La chronique de l'album 613 de Chapelier Fou
Chapelier Fou parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Invisible de Chapelier Fou
La chronique de l'album Deltas de Chapelier Fou
La chronique de l'album Fuses EP de Chapelier Fou
La chronique de l'album Kalia de Chapelier Fou
La chronique de l'album ! de Chapelier Fou
Chapelier Fou en concert au Fil (26 septembre 2009)
Chapelier Fou en concert au Bataclan (vendredi 12 mars 2010)
Chapelier Fou en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (vendredi 16)
Chapelier Fou en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Chapelier Fou en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
L'interview de Chapelier Fou (16 avril 2010)
L'interview de Chapelier Fou (avril 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Chapelier Fou
Le Soundcloud de Chapelier Fou
Le Bandcamp de Chapelier Fou
Le Facebook de Chapelier Fou


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=