Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Reine de la salle de bains
Théâtre de l'Etoile du Nord  (Paris)  juillet 2009

Comédie dramatique de Hanokh Levin, mise en scène de Laurent Brethomme, avec Fabien Albanese, Antoine Herniotte, Pauline Huruguen, Geoffroy Pouchot-Rouge-Blanc, Anne Rauturier, Julie Recoing et Philippe Sire.

Cette pièce de l'auteur israëlien Hanokh Levin, raconte comment, au sein d'une famille, petit à petit, est mis à l'écart, puis de plus en plus maltraité, le cousin du mari parce qu'il mouille le tapis de bain lorsqu'il se douche.

Cette farce est encadrée par deux petites pièces, "Comment j'ai rencontré mon mari" et "Lettre au Ministre" qui traitent du scandale produit par cette pièce lorsqu'elle a été montée dans les années 70 en Israël.

Pourquoi un scandale? Parce qu'il s'agit d'une métaphore de la montée de l'extrême droite en Israël, et de ses positions sur les territoires palestiniens, le tout sur le mode scatologique.

Chez Freud, le plaisir de l'enfant à la défécation déterminera certaines tendances caractérielles chez l'adulte. Une trop grande répression ou une condamnation de ce plaisir peuvent éventuellement se traduire par une triade d'obstination, d'organisation compulsive, et d'avarice.

C'est sous cet angle qu'Hanokh Levin décide d'aborder le sujet du conflit israëlo-palestinien. Alors qu'Alina Reyes, sur le sujet de la montée de l'extrême droite en France, dans son livre "Poupée anale nationale" réussissait une fable particulièrement forte, aux images violentes et réveillait le dégoût du lecteur, Hanockh Levin reste au stade du "caca", le mot le plus souvent prononcé tout au long de la pièce. Ce terme fait généralement rire les enfants, mais ne provoque plus grand étonnement ou répulsion chez l'adulte. Peut-être le texte a-t-il mal vieilli, mais il n'a en tout cas pas trouvé chez moi de résonance, ni sur le mode du rejet, ni sur celui du rire.

Restent les acteurs et la mise en scène. La mise en scène de Laurent Brethomme est sobre. Le fait d'entourer la pièce principale de deux courtes scènes, avec des acteurs différents est une bonne idée qui donne un éclairage différent à l'œuvre. Quant aux acteurs, les deux monologues tenus avant et après la pièce sont dits avec beaucoup de conviction par des acteurs qui n'ont que peu de temps pour saisir l'attention du public. Le rôle du père, peut-être le moins caricatural, est lui aussi tenu par Philippe Sire qui a une belle présence sur scène.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=