Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Heureux vivons (la mort en attendant
Théâtre Le vent se lève  (Vitry-sur-Seine)  juillet 2009

Comédie écrite et mise en scène par Virginie Ansara, avec Aurélie Chatelard, Marie Coquand, Hélène Durut, Sophie Jullien, Bénédicte Laborie, Frédéric Monnot, Patricia Moreau et Cyril Perrin.

Les acteurs, en costumes, jouent une pièce de théâtre baroque, dos au public. Le spectateur assiste à la générale de presse d'un nouveau spectacle. Il voit les coulisses, et surtout il assiste à l'après-spectacle. Car au sein de la troupe, tout n'est pas rose, les acteurs ne s'entendent pas entre eux, la metteuse en scène est capricieuse et tyrannique, un des acteurs boit... Mais surtout, tous sont là à courir le cachet afin de conserver leur statut d'intermittent ou pour des raisons qui ont plus à voir avec leur orgueil, plutôt que par envie ou pour amour de l'art.

Juste avant la première, les critiques tombent. C'est la distribution qui déplaît à la presse. Ni une, ni deux, la metteuse en scène décide, vingt minutes avant la première représentation publique, que les acteurs doivent intervertir leurs rôles. S'ensuit alors un festival vraiment savoureux de gaffes, de mauvais placement des acteurs, d'inversion de texte, de contrepèteries...

Cette troupe amateur, le Studio Tarento, a réussi une pièce enlevée, drôle, vivante, à la mise en scène originale et efficace, à la scénographie simple mais éclairée, et dont le niveau de jeu rivalise facilement avec celui de professionnels.

Tout d'abord, la scénographie de Coralie Martin élaborée à partir de rideaux transparents qui met le spectateur à l'arrière de la scène ou dans les coulisses dans une position de voyeur des dessous de la pièce et des enjeux, puis enfin dans leur position de spectateur face à la scène, est une idée originale qui fonctionne parfaitement.

La mise en scène, de Virginie Ansara, qui fait sortir les acteurs jusqu'en dehors du théâtre, qui les oblige à un jeu constant parce que les "coulisses" sont sur scène, qui n'oublie pas les détails mais attire le regard du spectateur vers le lieu de l'action sert particulièrement bien ses acteurs. Les voir jouer dos au public au début de la pièce, intrigue autant qu'irrite. De plus, les blancs, les pauses, les silences, l'utilisation d'une voix off pour éclairer les motivations des personnages, permettent de mettre encore plus en relief les effets comiques - de texte ou de situation - qui suivent.

Marie Coquand et Cyril Perrin, dans les rôles du comte et de l'abbesse qui requièrent une présence constante sur scène, montrent tous deux un véritable talent comique. Aurélie Chatelard, Sophie Jullien, Bénédicte Laborie et Patricia Moreau enfilent avec un grand naturel l'habit qui a été taillé pour eux (ou plutôt les habits, puisque chaque acteur joue à la fois le rôle de l'acteur et deux rôles dans la pièce à l'intérieur de la pièce). Quant à Hélène Durut et Frédéric Monnot, servis par des rôles plus discrets dans la seconde partie du spectacle, ils savent se montrer efficaces lorsqu'ils sont sous les projecteurs. La performance des acteurs, dirigés par Virginie Ansara, a été, je le redis, de très grande qualité pour chacun d'entre eux, étonnante pour des amateurs, et bien supérieure à celle de certains professionnels.

Le public qui avait énormément ri pendant la représentation, était visiblement ravi à l'issue du spectacle et a chaleureusement applaudi toute la troupe, qui n'avait ménagé ni le travail ni les efforts, et qui le méritait amplement.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Promenade de santé - Théâtre Le Verbe Fou
La Mégère apprivoisée - Artistic Théâtre
Tout Dostoievski - Théâtre Le Lucernaire
Saccage - Manufacture des Abbesses
Le Dernier jour d'un condamné - Théâtre Essaion
Jeanne d'Arc - Théâtre de la Contrescarpe
Don Juan - Théâtre national de Chaillot
L'Art de conserver la santé - Théâtre de la Bastille
On purge bébé - Théâtre de l'Atelier
Here & Now - Centre Culturel Suisse
Le destin moyen d'un mec fabuleux - Studio Hébertot
Virginie Hocq ou presque - Théâtre Tristan Bernard
Nicolas de Staël - La fureur de peindre - Théâtre Le Lucernaire
Un jour, je reviendrai - Théâtre de Sartrouville
L'Habilleur - Théâtre Berthelot
La Légende du Saint Buveur - Théâtre du Petit Montparnasse
Petit frère, la grande histoire Aznavour - Théâtre 12
Aux 2 colombes - Théâtre Le Ranelagh
Le petit coiffeur - Théâtre Rive Gauche
Mon âge d'Or - Théâtre Les Rendez Vous d'Ailleurs
L'Amérique n'existe pas - Théâtre Essaion
Et le coeur fume encore - Théâtre Gérard Philippe
Vivre ! - Théâtre la Colline
Un cadeau particulier - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Exils intérieurs - Théâtre des Abbesses
La loi de la gravité - Comédie de Béthune
Exécuteur 14 - Théâtre du Rond-Point
Lorsque Françoise paraît - Théâtre Lepic
Crésus - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Flagrant déni - Théâtre de la Huchette
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6956)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=