Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Opéra de quat'sous
Théâtre de la Ville  (Paris)  septembre 2009

Opéra de Bertolt Brecht, mise en scène de Robert Wilson, avec la Compagnie du Berliner Ensemble.

Le Berliner Ensemble est une institution, compagnie fondée par Brecht lui-même en 1949. Déchu de sa nationalité allemande en 1935 par le régime nazi, chassé des Etats-Unis en 1947 lors de la chasse aux sorcières maccarthystes, il crée cette compagnie lorsqu'il revient s'installer à Berlin-Est en 1949.

Cette troupe est donc entièrement imprégnée de l'oeuvre de Brecht. C'est dès lors la mise en scène de Robert Wilson qui est la vraie inconnue de cette série de représentation. Les mises en scène de Bob Wilson ont la réputation d'être sophistiquées, proche de l'art contemporain, épurées, conceptuelles. Comment faire rentrer la fange des mendiants et des escrocs brechtiens dans les habits taillés par Wilson ?

La mise en scène est fascinante. Un ensemble de parallèles lumineuses de néon en décor de fonds ou en accessoires, des lumières sombres ou crues mais aussi aux tons pastels ou flamboyants à l'arrière lorsque l'histoire l'exige. Dans cet univers évoluent des personnages maquillés comme s'ils sortaient d'un film expressionniste muet des années 30. On pense à "Metropolis" de Fritz Lang, avec lequel Brecht collaborera à Hollywood, ou au "Nosferatu" de Murnau dont le personnage de Brown, le chef de la police, est clairement inspiré. Il y a aussi cette scène, lorsque Mackie s'échappe de prison, inspirée du Kid de Chaplin, Chaplin lui aussi inquiété par la commission McCarthy et que Brecht rencontrera à cette occasion.

C'est ainsi que Robert Wilson illustre cette histoire où Mackie-le-surineur, le chef des brigands de Londres, épouse Polly, contre la volonté de son père, Peachum, protecteur et exploiteur des mendiants de Londres. Ce conte, peuplée de personnages cyniques et sans-morale, résonne encore de manière très moderne.

Lorsque, lors du dernier tableau, Mackie, sur l'échafaud, chante "Qui est le plus grand criminel : celui qui vole une banque ou celui qui en fonde une ?", le public rit tellement cela résonne à l'aune de l'actualité récente. Ce conte amoral et cruel, mis en scène afin de rappeler l'époque de la fin du régime de Weimar, la crise financière des années 30, et la montée d'Adolf Hitler en Allemagne, nous interroge aussi sur la fameuse phrase de Karl Marx " Celui qui ne connaît pas l'Histoire est condamné à la revivre". Les princes qui nous gouvernent sauront-ils en tirer les leçons?

A l'issue de la représentation, les interprètes, en particulier Christina Drechsler (Polly), Axel Werner (Brown), Stefan Kurt (Mackie et Traute Hoess (Madame Peachum), ainsi que les musiciens ont été longuement et chaleureusement applaudis pour nous avoir fait vivre ce moment de poésie hors du temps.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 novembre 2020 : Culture Globale
- 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau
- La Mare Aux Grenouilles #15
- 15 novembre 2020 : Novembre à Paris
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=