Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Opéra de quat'sous
Théâtre de la Ville  (Paris)  septembre 2009

Opéra de Bertolt Brecht, mise en scène de Robert Wilson, avec la Compagnie du Berliner Ensemble.

Le Berliner Ensemble est une institution, compagnie fondée par Brecht lui-même en 1949. Déchu de sa nationalité allemande en 1935 par le régime nazi, chassé des Etats-Unis en 1947 lors de la chasse aux sorcières maccarthystes, il crée cette compagnie lorsqu'il revient s'installer à Berlin-Est en 1949.

Cette troupe est donc entièrement imprégnée de l'oeuvre de Brecht. C'est dès lors la mise en scène de Robert Wilson qui est la vraie inconnue de cette série de représentation. Les mises en scène de Bob Wilson ont la réputation d'être sophistiquées, proche de l'art contemporain, épurées, conceptuelles. Comment faire rentrer la fange des mendiants et des escrocs brechtiens dans les habits taillés par Wilson ?

La mise en scène est fascinante. Un ensemble de parallèles lumineuses de néon en décor de fonds ou en accessoires, des lumières sombres ou crues mais aussi aux tons pastels ou flamboyants à l'arrière lorsque l'histoire l'exige. Dans cet univers évoluent des personnages maquillés comme s'ils sortaient d'un film expressionniste muet des années 30. On pense à "Metropolis" de Fritz Lang, avec lequel Brecht collaborera à Hollywood, ou au "Nosferatu" de Murnau dont le personnage de Brown, le chef de la police, est clairement inspiré. Il y a aussi cette scène, lorsque Mackie s'échappe de prison, inspirée du Kid de Chaplin, Chaplin lui aussi inquiété par la commission McCarthy et que Brecht rencontrera à cette occasion.

C'est ainsi que Robert Wilson illustre cette histoire où Mackie-le-surineur, le chef des brigands de Londres, épouse Polly, contre la volonté de son père, Peachum, protecteur et exploiteur des mendiants de Londres. Ce conte, peuplée de personnages cyniques et sans-morale, résonne encore de manière très moderne.

Lorsque, lors du dernier tableau, Mackie, sur l'échafaud, chante "Qui est le plus grand criminel : celui qui vole une banque ou celui qui en fonde une ?", le public rit tellement cela résonne à l'aune de l'actualité récente. Ce conte amoral et cruel, mis en scène afin de rappeler l'époque de la fin du régime de Weimar, la crise financière des années 30, et la montée d'Adolf Hitler en Allemagne, nous interroge aussi sur la fameuse phrase de Karl Marx " Celui qui ne connaît pas l'Histoire est condamné à la revivre". Les princes qui nous gouvernent sauront-ils en tirer les leçons?

A l'issue de la représentation, les interprètes, en particulier Christina Drechsler (Polly), Axel Werner (Brown), Stefan Kurt (Mackie et Traute Hoess (Madame Peachum), ainsi que les musiciens ont été longuement et chaleureusement applaudis pour nous avoir fait vivre ce moment de poésie hors du temps.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-20 :
Sabbat - Théâtre 13/Seine
Mademoiselle Else - Théâtre de Poche-Montparnasse
Surprise Parti - Théâtre de la Reine Blanche
Onéguine - Théâtre Gérard Philippe
Aux éclats... - Théâtre de la Bastille
KIlling Robots - Théâtre Paris-Villette

• Edition du 2020-09-13 :
Le Nez - Théâtre 13/Jardin
Bananas(and the kings) - Théâtre de la Reine Blanche
Un ennemi du peuple - Théâtre de Belleville
Un conte de Noël - Théâtre Gérard Philippe
 

• Archives :
Yourte - Théâtre 13/Seine
Désordres - La Manufacture des Abbesses
Le Grand Cahier - La Manufacture des Abbesses
Les Spectacles - Septembre 2020
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6914)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=