Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Joris Avons - Electro Night Live 2009
Interview  (Paris)  samedi 14 novembre 2009

Alors que les premiers fans de T21 commençaient à faire la queue devant la porte du Glaz'Art, situé porte de la Villette, Joris Avons, l'organisateur de la soirée, nous faisait part des difficultés qu'il avait rencontrées à organiser cette soirée qui s'annonçait comme le dernier concert du groupe à Paris. Amateur de musique live, DJ électro et passionné par la scène gothique, il nous a offert un tour d'horizon de ses diverses activités, à la limite de l'underground.

L'organisation du concert a-t-elle été difficile ? Et quelles ont été les surprises rencontrées en organisant cet évènement ?

Joris Avons : L'organisation a été très difficile. Notre difficulté est de nous imposer et de faire comprendre que l'électro-synthpop est une musique de concert, pas seulement de la musique qu'on écoute tout seul dans sa chambre. En concert, l'électropop a une vraie âme, une vraie énergie. L'autre difficulté a été de réussir à faire bouger la presse, qui par ailleurs connait ce genre de musique mais ne va pas la mettre en avant parce qu'elle ne s'adresse qu'à un public restreint. Mais à force d'envoyer des informations aux différents média, nous sommes contents d'avoir réussi à en faire venir ce soir.

Au cours des mois qui viennent de s'écouler, nous avons eu de bonnes surprises. D'abord il y a eu la rencontre avec le management de T21, Olivier est quelqu'un d'entier, d'humain, de très intéressant. Il y a aussi eu, pour moi, la découverte de la musique de T21 que je ne connaissais pas très bien. En tant que DJ électro, je pense à l'avenir mixer certains de leurs morceaux qui ont beaucoup de potentiel pour un DJ.

Par contre, on a rencontré aussi des mauvaises surprises. Nous avons dû déprogrammer Babylonia, un groupe de synthpop italien, à un mois de l'évènement pour d'obscures raisons propres à la direction du Glaz'Art. La salle ne croyait pas au potentiel d'une nuit entière consacrée à l'électro. Nous avons dû nous résoudre à réduire la durée de l'évènement, supprimer le set DJ de People Theatre et à organiser un évènement qui ne dure que le temps d'une soirée. Nous n’avons pu garder que Commuter et Waiting For Words, plus connus en France que Babylonia, et bien sûr T21 en tête d'affiche. Clairement, le Glaz'Art a tué l’Electro Night, qui est notre festival annuel, en avançant l’heure et déstabilisant la communication sur l’évènement. Nous savons déjà que financièrement nous allons y laisser des plumes.

Pour faire se déplacer le public, le fait que ce soir il y ait la retransmission du match de foot Irlande-France à la télévision est-il, à ton avis, un problème supplémentaire ?

Joris Avons : Honnêtement, oui. Je ne pense pas que nous allons perdre 300 spectateurs, mais j'estime que 5 ou 10% des gens resteront devant leur poste et se priveront ainsi de leur dernière chance de voir T21 à Paris. Nous sommes dans un pays en détresse culturelle. Or, un match de l'équipe de France a un vrai côté populaire. Lorsque l'année dernière nous avions organisé la première Electro Night Live, qui devait au départ se dérouler pendant la coupe d’Europe et fut reportée en septembre par la suite, nous nous étions calés en fonction des jours de match parce que nous savions qu'autrement cela aurait tué la date. De manière évidente, le sport prend le pas sur la culture.

Des évènements futurs sont-ils déjà prévus ?

Joris Avons : La semaine prochaine, nous invitons Philippe Rigaut, l'auteur du livre Continent Dark, qui fait une analyse du mouvement goth dans le monde, de l'origine à aujourd'hui. Nous avons organisé un salon, aux Caves St Sabin autour son livre, durant lequel on essaiera d'aborder la culture goth sous tous ses aspects, musicaux bien sûr, mais aussi esthétiques ou spirituels, à travers des stands de culture, de body art, de vêtements, des conférences. Puis nous terminerons notre soirée mensuelle, "Hell Ecktro Night", avec des DJ sets qui  présenteront un panorama de la musique dark : New Wave, EBM, Goth, synthpop…

Nous allons aussi organiser un concert, début 2010, avec Agapegis, Krystal System et Steinkind, qui sont des groupes connus et reconnus dans le milieu de l'électro dark. En mars, nous ferons venir Emily Autumn, au Cabaret Sauvage. C'est vraiment la figure de proue goth lolita, goth steam punk. Ca a été difficile de la faire venir car son dernier concert à Paris au Nouveau Casino ne s'était pas très bien passé. Pour le coup, je suis très content.

Enfin nous avons aussi un projet de festival dark et un autre d'électro synthpop. Nous voudrions essayer de rattraper le retard sur l'Allemagne et la Belgique en faisant mieux connaître au public français la synthpop. C'est un style musical qui a cette magie d'accrocher l'auditeur dès la première écoute. Lors de ce festival, il y aura sûrement Waiting For Words, car c'est maintenant une référence et surtout une longue histoire d’amitié, mais aussi des groupes étrangers comme Covenant ou Camouflage. On a aussi espoir de faire venir Diorama, même si c'est une grosse tête d'affiche.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Night Live Events
Le Myspace de Night Live Events


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
at home :
"Les garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour au temps du no man's land" de Florian Aigner
"Volt" de Tarek Ehlail
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Kanal, ils aimaient la vie" de Andrzej Wajda
"New York 1997" de John Carpenter

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=