Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans ses yeux (El secreto de sus ojos)
Juan José Campanella  mai 2010

Réalisé par Juan José Campanella. Argentine/Espagne. Mélo policier. Durée : 2h09 (Sortie le 5 mai 2010). Avec Soledad Villamil, Ricardo Darin, Guillermo Francella et Pablo Rago.

Beaucoup de spectateurs risquent d'aller voir "Dans ses yeux" pour une mauvaise raison un peu chauvine : comprendre pourquoi Hollywood a préféré donner l'Oscar du meilleur film étranger à ce film plutôt qu'à "Un prophète" de Jacques Audiard.

Ils découvriront vite que les Américains ont choisi un film qu'ils ne savent pas faire, un "mélo policier" excessif et flamboyant, plutôt que de récompenser une œuvre française qui lorgne presque jusqu'au mimétisme du côté de leurs grands maîtres ès violence, Martin Scorsese en tête.

Mais, une fois plongés dans le film, ils aimeront sans réticence que Juan José Campanella les emporte sur des terrains mal connus des francophones : exacerbation des passions muettes et des sentiments cachés, plongée sans retenue dans la haine et la vengeance, exaltation de l'invraisemblance, fuite en avant dans un récit qui ose. Bref, s'ils combattent leurs réticences "cartésiennes", ils retrouveront sur l'écran le plaisir que procurent certains tenants de la littérature argentine qui, depuis Borges, sont les champions de ce va-et-vient ludique entre le réel et le fantastique.

Évidemment, il faudra faire fi d'une grammaire cinématographique plutôt fruste si on la compare à l'aisance maniérée d'un Jacques Audiard. Qu'importe, avec son sujet fort et des acteurs qui le portent sans douter, "Dans ses yeux" donne ce frisson d'émotion indéfinissable qui légitime toutes les statuettes hollywoodiennes

 
 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
Viens je t'emmène - Alain Guiraudie   
La Légende du roi crabe - Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis   
Dunk ou Die - Nicolas de Virieu   
Nous - Alice Diop   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1630)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=