Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Vaselines
Sex With An X  (Sub Pop)  septembre 2010

The Vaselines se sont formés en 1986 et ont publié 2 EP avant de sortir leur premier et unique album en 1989. Le groupe se sépare rapidement après ce premier disque. 20 ans plus tard, le groupe est de retour avec un second album, appelé Sex With an X et produit à nouveau par Jamie Watson.

The Vaselines sont un des groupes précurseurs (avec Sonic Youth ou les Pixies) du rock alternatif qui allait déferler sur les années 90. Ils sont connus pour être un des groupes ayant inspiré Nirvana. Lors du fameux MTV Unplugged in New-York, le groupe de Kurt Cobain reprend un de leurs morceaux : "Jesus wants me for a sunbeam" (renommé en "Jesus doesn't want me for a sunbeam"). Nirvana reprend aussi les chansons "Molly's Lips" et "Son of a Gun", sur l'album Incesticide. S'ils ne sont pas très connus pour leur musique en elle-même, The Vaselines font partie de l'histoire pour avoir plus qu'influencé celui qui a influencé l'évolution de la musique. Ils font partie de la mythologie du rock des années 90.

Des voix à la tonalité blasée, des mélodies accrocheuses, un son de guitare simple, pas d'arrangement trop compliqué, ni trop de production, juste ce qu'il faut. Les rythmes de batteries sont légers ; des chansons qui reposent sur deux accords. Il n'en fallait pas plus. La recette était simple...

Un son ultra low-fi sert d'intro à "Ruined", comme si on écoutait une chanson avec un électrophone cassé (ça fait presque penser aux comptines malsaines qu'on entend dans les films d'horreur, genre Freddy, juste avant que le monstre pervers n'attaque), puis les gros riffs débarquent et nous en mettent pleins la face ! "I Hate The 80s" est une déclaration acerbe, sur fond de mélodie très chantée à la manière d'un "Anyone Else but You" ; c'est un tube en puissance qui rentre dans la tête par sa simplicité et son efficacité tandis que "My God’s Bigger Than Your God" nous emmène du côté de la country rock pour nous faire voyager.

Le groupe se lance dans une comptine teintée de blues avec "The Devil Inside Me" et flirte avec les chansons les plus calmes de Sonic Youth, puis c'est The Velvet Underground qui inspire les titres "Overweight But Over You" et "Poison Pen". Pour clôturer l'album, le groupe écossais nous offre un baroud d'honneur ; "Exit The Vaselines" semble être une mise en abîme indiquant qu’il n’y aura probablement pas de troisième album (ou alors peut-être dans 20 ans).

Un nouvel album de The Vaselines, cela ramène forcement loin en arrière. Tu l'écoutes en fermant les yeux et quand tu les ré-ouvres, tu as à nouveau 16 ans et tu fais tes compiles de rock sur cassette audio en enregistrant la radio (oui à une époque, la majorité des radios avaient une programmation rock variée et ultra présente). Mais cette nostalgie est plus présente chez l'auditeur que chez le groupe.

Sex With An X est une sorte de triste renaissance. Ils n'ont rien à prouver. Ils auraient pu profiter du buzz, créé par Kurt Cobain, qui parlait d'eux à longueur d'interview, mais ne l'ont jamais fait. S'ils sont de retour pour un dernier petit tour, c'est sans mélancolie de ce qu'ils auraient pu être. C'est un peu comme si deux ex-amants se retrouvaient pour une nuit avant de retourner à leur vie respective. Ils nous livrent un bon album, une petite pépite de rock et s'en vont aussitôt.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Enter The Vaselines de The Vaselines

En savoir plus :
Le Myspace de The Vaselines


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-12 :
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love

• Edition du 2020-07-05 :
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
 

• Archives :
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
- les derniers albums (6108)
- les derniers articles (156)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=