Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une pure affaire
Alexandre Coffre  mars 2011

Réalisé par Alexandre Coffre. France. Comédie. Durée : 1h28. (Sortie 2 mars2011) Avec François Damiens, Pascale Arbillot, Laurent Laffite, Gilles Cohen et Didier Flamand.

Dans le genre de la comédie sans prétention avec un scénario déjà vu, "Une pure affaire" est une pure merveille.

Reprenant le vieux thème des "gens sans importance" dont le quotidien est bouleversé par un événement extraordinaire, "Une pure affaire" ne perd jamais de temps. Pas besoin d’une longue exposition pour comprendre que le petit personnage plutôt loser interprété par François Damiens va saisir l’opportunité improbable d’un gros paquet de drogue qui lui tombe du ciel pour changer le cours d’une vie ratée où tout était confortablement prévisible.

Alexandre Coffre, contrairement à la plupart de ces collègues français, a compris qu’une fois lancé un scénario cousu de fil blanc ne trouvait sa logique, pour le meilleur comme pour le pire, que dans la fuite, une fuite hors de la réalité, une fuite dans une douce dinguerie s’appuyant sur des acteurs qui s’impliquent avec un grand sérieux dans ce qui pourrait n’être qu’une aimable pochade. En évitant la "distanciation" dans le second degré, plaie nationale, il rejoint les comédies à l’américaine, et parmi elles, les meilleurs, celles dites à la Blake Edwards.

Bon, évidemment, il ne serait pas très raisonnable d’accabler Alexandre Coffre avec une référence aussi flatteuse. Disons qu’il fait ici ses gammes dans une catégorie où pas grand-monde ne s’aventure dans le cinéma français et il n’y commet presque aucune faute de goût.

On rit, on s’amuse et on n’a jamais honte de rire et de s’amuser, même quand sont franchies les limites de la vraisemblance et celles de la bienséance.

On saura gré à Coffre d’avoir mis en avant François Damiens, et encore plus Pascale Arbillot, d’avoir permis à Gilles Cohen de jouer un vrai méchant d’opérette et d’avoir utilisé habilement l’habituel jeu triste de Didier Flamand.

Outre son excellente direction d’acteurs, il faut également mettre à son crédit une capacité d’aller vers le cinéma avec des situations propices à la facilité du filmage télé.

Selon la formule piteusement routinière, Alexandre Coffre est un réalisateur à suivre. En ayant réussi parfaitement un film bon enfant, il signe ici un des meilleurs films français de la nouvelle décennie.

Il est à craindre que la modestie de son propos ne lui permette pas d’obtenir les louanges qu’une telle réussite devrait objectivement susciter.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 novembre 2020 : Novembre à Paris

Les 13 novembre (a fortiori quand cela tombe un vendredi) ne seront plus vraiment les mêmes depuis 2015. Nos pensées vont nécessairement vers les victimes et leurs proches de ces attentats. En attendant de pouvoir retourner en concerts, aux terrasses de cafés, partageons un peu de joie au travers de notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks
et toujours :
"Walton, Grisi & Prokofiev : Heroes" de Adrien La Marca
"Noir lac" de David Neerman
"Tonus !" de Old School Funky Family
"Difference and repetition (a musical evocation of Gilles Deleuze" de Palo Alto
"Primevère" de Primevère
"Spirit song" de Simon Moullier
"Untried ways" de Solaris Great Confusion

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Antigone" de Lucie Berelowitsch
"La vie de Galilée" de Bertold Brecht
"La Nuit des taupes" de Philippe Quesne
"To my only desire" de Gaëlle Bourges
"Cléopâtre in love" de Christophe Fiat et Judith Henry
"Affordable Solution for Better Living" de The´o Mercier et Steven Michel
pour rire et sourire :
"Panique au Plaza" de Ray Cooney
"Oscar" de Claude Magnier
"Shirley & Dino à Marigny"
"Philippe Lelièvre - Givré !"
et un air d'opéra avec "L'Orfeo" de Claudio Monteverdi

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
voir ou revoir l'exposition "Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André en vidéo
des visites d'expositions commentées par les commissaires : "Delacroix" au Musée du Louvre "Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
découvrir le Musée Nissim de Camondo à Paris
la Cité de la Dentelle et de la Mode à Calais et à Toulouse au musée d'art contemporain Les Abattoirs
le Musée Albertina de Vienne et l'Alte Nationalgalerie Staatliche à Berlin
le Musée Robert Brady à Cuernavaca au Mexique et le Musée National des Beaux-Arts de Rio de Janeiro

Cinéma :

at home en steaming gratuit et pour tous les goûts :
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"A perdre la raison" de Joachim Lafosse
"Dieu seul me voit "de Bruno Podalydès
"Starbuck" de Ken Scott
"Bébé tigre" de Cyprien Vial
"Un poison violent" de Katell Quillévéré
"Versailles " de Pierre Schoeller

Lecture avec :

"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds
et toujours :
"Brûler, brûler, brûler" de Lisette Lombé
"Christophe Honoré, les corps libérés" de Mathieu Champalaune
"Dark was the night" de Grégoire Hervier
"Paris-en-fantasy : La légende du Saint-Crââne" de Bret Nephaeus
"Tupinilândia" de Samir Machado de Machado

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure
- 3 janvier 2021 : Tous nos voeux de santé et d'année moins pire que l'autre
- 27 décembre 2020 : Pas de vaccin contre la culture !
- 20 décembre 2020 : Noël confiné, Pâques... pareil ?
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=