Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans la neige
Danya Kukafka  (Sonatine Editions)  janvier 2019

Le catalogue des éditions Sonatine est composé d’auteurs "maison" que l’on retrouve régulièrement avec grand plaisir dès qu’il nous propose un nouvel ouvrage (c’est le cas des R.J. Ellory, Jacques Expert et autres Robert Goddard) mais aussi de nouveaux auteurs qui intégrent régulièrement leurs publications. A chaque fois, cela nous procure de très belles découvertes et un réel plaisir de lecture.

C’est donc ici Danya Kukafka qui a l’honneur d’être publiée chez Sonatine avec son premier roman qui paraît l’année de ses vingt-cinq ans. Avec son ouvrage intitulé Dans la neige, c’est un thriller psychologique intense que nous proposent les éditions Sonatine, un ouvrage salué par Paula Hawkins (l’auteur de La Fille du train) qui y voit "un livre à la tension omniprésente. Des personnages, tous plus ou moins inadaptés à leur monde, fantastiquement dessinés par une plume aussi élégante que menaçante".

Avec Dans la neige, l’auteur nous embarque au milieu du Colorado pour nous livrer le portrait noir, intense et poignant d’une communauté traumatisée par le meurtre d’une jeune fille. Cette jeune fille, c’est Lucinda Hayes, retrouvée morte dans la neige. Lucinda était une fille qui ne laissait personne indifférent, on l’adorait ou on la détestait. Parmi ceux qu’elle ne laissait pas indifférent se trouvent trois personnages qui vont être les narrateurs de l’ouvrage.

On trouve Cameron qui passait son temps à l’épier, Jade qui la jalousait secrètement et Russ qui va enquêter sur sa mort brutale. Chacun leur tour, ils vont nous exprimer ce qu’ils savent et pensent de la jeune fille, leurs rapports avec mais aussi leurs secrets. Très vite, ce drame va tourner pour eux à l’obsession, tous trois sachant que la vérité peut les sauver ou les détruire.

Ce roman choral, parfaitement construit emmène le lecteur à l’intérieur de la communauté dévoilant leurs sentiments suite au décès de l’une des leurs et assez vite, on se rend compte que les trois narrateurs ont des secrets, des choses à cacher. On ne suit pas une enquête policière classique, la résolution du meurtre se fera au travers des récits des trois personnages qui ont des personnalités complexes et des liens avec la victime. Ils évoquent le passé, le présent, leurs souvenirs et leurs rêves mais aussi les doutes qu’ils éprouvent face à ce meurtre.

Le rythme du livre est plutôt lent mais cela ne pose pas de souci de lecture, il ne baigne pas par des multiples rebondissements que l’on a l’habitude de trouver dans d’autres thrillers. La qualité de cet ouvrage repose sur autre chose, notamment sur sa dimension psychologique mais aussi sur le portrait dressé de cette communauté.

A travers les descriptions précises faites par l’auteur des trois narrateurs, le lecteur trouve très rapidement l’envie d’en connaître plus sur eux car on sent vite que la résolution du meurtre est présente en eux. En même temps, l’alternance des points de vue voulue par l’auteur permet d’enrichir l’intrigue du meurtre et la lenteur du récit permet de dégager une ambiance pesante dans l’ouvrage.

Et puis il y a cette neige, omniprésente dans l’ouvrage, qui s’apparente presque à un personnage. Elle aussi participe fortement à l’ambiance pesante de l’ouvrage, dissimulant aussi les secrets des différents protagonistes jusqu’au dénouement final.

Une fois encore et dans un registre différent d’autres livres parus, les éditions Sonatine nous ont déniché un bien bel auteur que cette Danya Kukafka qui a fait le choix de nous proposer un très bon roman d’ambiance, un superbe thriller psychologique en mettant l’accent sur la psychologie des personnages à la place de l’enquête. C’est parfaitement réussi et l’ouvrage, bien que rythmé par une certaine lenteur, s’avère très addictif des les cent premières pages lues.

Dans la neige est donc une très belle surprise et il ne serait pas surprenant qu’un éventuel prochain roman de cet auteur soit de nouveau publié chez Sonatine.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Danya Kukafka
Le Facebook de Danya Kukafka


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-02-17 :
Dans la neige - Danya Kukafka
Sans compter la neige - Brice Homs
Le manufacturier / Responsabilité absolue - Mattias Köping - Jocko Willink & Leif Babin
So sad today - Melissa Broder
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Nylso - Interview
La main noire - Robert Vincent
L'île longue - Victoire de Changy

• Edition du 2019-02-10 :
Angola Janga - Marcelo D'Salete
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Stella Lory - Interview
L'ombre d'un père - Christoph Hein
Une éducation - Tara Westover
L'Amérique derrière moi - Erwan Desplanques
Gangs of L.A. - Joe Ide
Que faire des cons ? - Maxime Rovere
Hunger : une histoire de mon corps - Roxane Gay
Le président des ultra-riches - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot
 

• Archives :
Bacchantes - Céline Minard
L'appel - Fanny Wallendorf
L'étranger dans la maison - Shari Lapena
Comment l'empire romain s'est effondré - Kyle Harper
Les Outrages - Kaspar Colling Nielsen
Les dévastés - J. J. Amaworo Wilson
Le paradoxe du bonheur - Aminatta Forna
La procession infinie - Diego Trelles Paz
Retour à Budapest - Gregor Sander
Les nuits d'une damoiselle (après vous, Messieurs !) - Stéphanie Berrebi
Lincoln Highway 750 - Bernard Chambaz & Barroux
L'empreinte - Alexandra Marzano-Lesnevich
Battements de coeur - Cécile Pivot
La paix - André Tardieu
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Exposition Milo Manara, itinéraire d'un maestro de Pratt à Caravage
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Tsutomu Nihei - L'arpenteur des futurs
Phagocytose - Marcos Prior & Danide
Essence - Fred Bernard & Benjamin Flao
Foulques - Véronique Boulais
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Bernadette Després - Taiyou Matsumoto - Tsutomu Nihei - Richard Corben - Rumiko Takahashi - Emmanuel Guibert - Chris Ware - Riad Satouff - Frank Le Gall - Emil Ferris - Pierre-Henry Gomont - Tom Haugomat - Jesse Jacobs - Jérémie Moreau - Milo Manara
Ce que je peux enfin vous dire / Devenir - Ségolène Royal - Michelle Obama
Le pays des oubliés - Michael Farris Smith
Les amochés - Nan Aurousseau
Anatomie d'un scandale - Sarah Vaughan
Des hommes couleur de ciel - Anaïs Llobet
La transparence du temps - Leonardo Padura
Vesoul, le 7 janvier 2015 - Quentin Mouron
Les couleurs de Fosco - Paola Cereda
Oiseau de nuit - Robert Bryndza
Vigile - Hyam Zaytoun
- les derniers articles (9)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1614)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=