Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Apartments
In and out of the light  (Talitres)  septembre 2020

"Mais que la musique soit un langage, par le moyen duquel sont élaborés des messages dont certains sont au moins compris de l’immense majorité alors qu’une infime minorité seulement est capable de les émettre, et qu’entre tous les langages, celui-là seul réunisse les caractères contradictoires d’être intelligible et intraduisible, fait du créateur de musique un être pareil aux dieux, et de la musique elle-même le suprême mystère des sciences de l’homme, celui contre lequel elles butent, et qui garde la clé de leur progrès." Claude Lévi-Strauss

"They drove on through the fading light. I’ll never leave you, that’s what i said, i’ll never leave you"

La musique ne devrait jamais être une simple accumulation d’éléments agencés ou réarrangés, une suite de notes et de rythmes. Jamais nous ne devrions oublier qu’elle est un lien entre réflexion et expérience, qu’elle fait partie du sensible.

Et sensible est la musique folk-pop de Peter Milton Walsh. Depuis toujours, mais peut-être encore plus maintenant. L’intensité dramatique et émotionnelle a toujours était au cœur de sa musique, rappelons-nous des titres comme "Twenty One", "The House That We Once Lived In", "Mr. Somewhere", "All The Birthdays", "Swap Places"... Et ce disque ne manquera pas de susciter de belles émotions. Simplement parce que Milton Walsh est un grand songwriter, une très belle plume.

Dans la droite lignée de ses disques précédents depuis The Evening Visits… and Stays For Years sorti en 1985, cet In and out of the light se montre totalement touchant, passionnant, sophistiqué. La force des compositions est assez évidente. Elle a cette élégance, cette sobriété ou presque pudeur, cette poésie en clair-obscur, mélancolique. Tout est là : des paroles qui prennent au cœur (se partageant entre abattement, ou résignation plutôt et espoir, la vie est ce qu’elle est, et comme le disaient McLennan et Forster "on est le soleil, il est la pluie"), une beauté venimeuse : derrière une apparente simplicité se cache une écriture complexe qui ne cesse d’évoluer (comme par exemple cette façon de parfois mélanger les lignes vocales, s’éloignant de l’architecture folk...), le soin apporté aux mélodies et au son, à sa rondeur, aux arrangements (viennent s’ajouter Natasha Penot, Nick Allum, Miro Bukovsky et Antoine Chaperon).

Disque du soir... espoir ? Superbe...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fête Foraine de The Apartments
The Apartments en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
The Apartments en concert à La Gaîté Lyrique (mercredi 23 septembre 2015)
The Apartments en concert au Grand Mix (mardi 22 septembre 2015)
L'interview de The Apartments (mardi 4 décembre 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de The Apartments
Le Bandcamp de The Apartments
Le Soundcloud de The Apartments
Le Facebook de The Apartments


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-20 :
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or

• Edition du 2020-09-13 :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life
 

• Archives :
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
- les derniers albums (6142)
- les derniers articles (159)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=