Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antilles Méchant Bateau
Divers artistes  (Born Bad Records)  octobre 2018

Depp Biguines & Gwo Ka from 60’s French West Indies

"Jeune, ne quitte pas ton pays."

"Chacun de nous a besoin de la mémoire de l’autre, parce qu’il n’y va pas d’une vertu de compassion ou de charité, mais d’une lucidité nouvelle dans un processus de la Relation. Et si nous voulons partager la beauté du monde, si nous voulons être solidaires de ses souffrances, nous devons apprendre à nous souvenir ensemble". Édouard Glissant

Non, la musique des Antilles françaises ne se cantonne pas, et fort heureusement, à La Compagnie Créole et à Francky Vincent. Derrière les images d’Épinal et les robes madras se cache une toute autre culture. C’est cette culture que cette compilation propose de découvrir avec des artistes comme Dolor et ses étoiles, Mahy, Guy Conquète, Casimir Letang, Gérard Valton...

Beaucoup de musiques caribéennes, ou antillaises comme la Biguine, le Merengue, proviennent d'un emmêlement de la musique de quadrille européenne et de la musique africaine, les rythmiques, les percussions, les chants de transe. La Biguine est un style de musique rythmique originaire de la Guadeloupe et de la Martinique au XIXème siècle, melting-pot fusionnant les pas de la danse de salon française du XIXème siècle avec les rythmes africains.

Le gwo ka irrigue toute la société guadeloupéenne, c’est un mélange de chant en créole, de danse et de rythmes joués sur les tambours ka. Il existe principalement en Guadeloupe et est tout ou partie de son identité. Cette terre qui s’est construite sur l’extermination des tribus Caraïbes et la traite de peuples africains provenant de Côte-d’Ivoire, du Ghana, du Togo, du Nigeria, du Cameroun, du Dahomey, du Gabon, du Congo ou d’Angola et qui n’avait pas grand-chose à envier à l’horrible système des plantations dans le Sud des États-Unis.

Une atmosphère qu’exprime superbement le titre "Antilles Méchant Bateau" qui a donné son nom à ce disque avec cette complainte déchirante, ce saxophone comme une longue litanie entre joie et peine, cet ostinato rythmique du piano évoquant la mer, titre enregistré par André Mahy dans les années 1960 chez Cellini. Comme l’explique très bien dans le livret Jacques Denis : "blues et ka, même combat" comme une réponse au "Champs de canne, champs de coton !" de Guy Konket. Il faudra donc lire entre les lignes de ces chansons aux doux déhanchements chantées dans un français créolisé l’affirmation de leur identité créolisée.

 

En savoir plus :
Antilles Méchant Bateau sur le site officiel de Born Bad Records


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-10-14 :
Antilles Méchant Bateau - Divers artistes
Cat Power - Wanderer
Sol Seppy - I Am As You Are
Alexis HK - Comme un ours
Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra - Dag Wirén : Sinfonietta in C Major, Serenade, Symphony No. 3 & Divertimento
Donny McCaslin - Blow.
Céline Tolosa - Vendredi soir EP
Samuel Cajal - Une issue
San Carol - Houdini
Les Tambours du Bronx - Weapons Of Mass Percussion (W.O.M.P)
Gontard! - Interview

• Edition du 2018-10-07 :
Qu'en pense Gertrude ? - Interview
The Buttertones - Midnight in a Moonless Dream
Dominique A - La Fragilité
Invigo - Feel
Immortal - Northern Chaos Gods
Elysian Fields - Pink Air
Cyril Cyril - Certaine Ruines
Spiral Deluxe - Voodoo Magic
Lénine Renaud - La gueule de l'emploi
Jean-Louis Murat - Il Francese
Septembre - Si c'était à refaire
 

• Archives :
Ellipse Festival #2 (édition 2018) -
Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15 - Marc Melià - Flamingods - Pale Grey - Tamino - Bad Nerves - Gramme - La Jungle - The Limiñanas - Life
Foray - Tahiti 80 - Interview
Jean-Christophe Aplincourt, directeur du 106 Rouen - Interview
Jim Yamouridis - The Other Side
Father John Misty - God's Favorite Customer
Elisapie - The Ballad of the Runaway Girl
Paul Weller - True Meanings
Juanita Stein - Until the lights fade
Morgane Imbeaud & Elias Dris - The Homeward Bound : Songs Of Simon & Garfunkel EP
Léonie Pernet - Crave
Jean Cohen-Solal - Captain Tarthopom - Flûtes Libres
Fantôme - Mésopotamie
Low - Double Negative
Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - vendredi 14 - Sonny & the Sunsets - One sentence. Supervisor - Mister Milano - Laake - Baloji - Malik Djoudi - Aaron Cohen - Oktober Lieber - Ctrl-Z
Goël - Le bruit dehors
Pauline Drand - Faits bleus
You, Vicious ! - You, Vicious !
Papapla - Sounds of Papapla Vol. 1
Idles - Joy as an Act of Resistance
The Coral - Move Through The Dawn
BlauBird - Rising, la fin de la tristesse
Géraud Portal - Let My Children Hear Mingus
No Mad ? - Idomeni
Black Foxxes - Reiði
The Innocence Mission - Sun on the square
Thomas Breinert - Thomas Breinert EP
Madame Robert - Comme de Niro
Brendon Anderegg - June
Eles - Neige à Londres
- les derniers albums (5352)
- les derniers articles (123)
- les derniers concerts (2272)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1044)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=