Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cyril Mokaiesh
Paris-Beyrouth  (Dièse Production / Un Plan Simple)  octobre 2019

Cyril Mokaiesh est de retour en ce début d’année pour mon plus grand bonheur. J’aime beaucoup cet artiste mais aussi l’homme pour ce qu’il nous propose musicalement mais aussi pour ses idées. Interviewé au moment de son dernier album, j’avais rencontré un homme sensible et révolté qui reflétait parfaitement son dernier album, Clôture, tout simplement magnifique.

Trois ans ont passé déjà, et voilà qu’il nous revient avec un album différent du précédent, intitulé Paris-Beyrouth, capitale du pays dont il est originaire. Ecrit, composé et produit entre la France et le Liban, ce nouvel album symbolise la rencontre de l’Occident et de l’Orient.

Profondément différent du précédent, l’album mêle musiques électroniques et instruments traditionnels, permettant à l’artiste d’effectuer un retour aux sources qui le caractérisent. Accompagné par Valentin Montu et Marie-Anne Favier, Cyril Mokaesih nous offre onze titres aussi beaux les uns que les autres.

L’album s’appuie toujours sur les qualités d’écriture de l’artiste qui va chercher son inspiration dans ses souvenirs d’enfance entre la France et le Liban, dans ses tourments d’adolescent, dans sa jeunesse révoltée et dans ses déceptions plus récentes, qu’elles soient sentimentales ou professionnelles.

Alors évidemment, le premier d’un album qui lui permet de revenir aux sources ne pouvait que s’appeler "Origine", dévoilant une superbe musique orientale sur laquelle l’artiste pose un texte tendre qui nous raconte son enfance. L’artiste retrouve ses origines et nous en sommes les témoins.

Vient ensuite "Beyrouth", deuxième titre de l’album, dévoilant une autre ambiance musicale, ode à une ville attirante dans laquelle il semble aimer se perdre. Il nous parle, plus qu’il ne chante dans le titre suivant, "La vie est ailleurs", accompagné au piano par Bachar Mar Khalifé. Il est aussi accompagné, on sait que l’artiste aime les duos, dans le titre suivant, "Au nom du père", superbe titre, par la voix de Razzane Jammal.

Puis vient "Pardon Paris", un de mes titres préférés, dans lequel je retrouve tout ce que j’aime chez l’artiste, une musique délicate au début et des textes profonds qui nous bouleversent. Cet adieu à Paris est sublime, tout simplement. Et vive Beyrouth aussi qui nous permet de découvrir une autre facette de l’artiste même si celui-ci continue de s’en prendre au libéralisme avec "Le grand changement". Le naturel revient très vite au galop avec Cyril Mokaeish et il ne pouvait pas nous proposer un album sans au moins un titre politique et poétique.

Les derniers titres de l’album, "Mater Vitae", sorte de requiem magnifique et "Le cantique des oiseaux" sont aussi de superbes titres qui viennent clôturer un disque magnifique que j’aime, au final, autant que le précédent. C’est déjà mon coup de cœur de l’année 2020 qui vient tout juste de commencer.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Clôture de Cyril Mokaiesh
L'interview de Cyril Mokaiesh (mardi 21 février 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Cyril Mokaiesh
Le Soundcloud de Cyril Mokaiesh
Le Facebook de Cyril Mokaiesh


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Cyril Mokaiesh (21 février 2017)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=