Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La trilogia degli occhiali
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  janvier 2012

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Emma Dante, avec Carmine Maringola, Claudia Benassi, Stéphanie Taillandier, Onofrio Zummo, Ballarini Manuela Lo Sicco et Sabino Civilleri.

Découvrir le travail de Emma Dante, comédienne, metteur en scène, et auteur dramatique, figure majeure du théâtre italien contemporain, au sein de sa Compagnie Sud Costa Occidentale comme ce fut le cas pour ceux qui ont vu les spectacles programmés au Théâtre du Rond-Point en 2009, "mPalermu" et "Le pulle", fait l'effet d'une claque aussi magistrale que roborative.

Pratiquant ce qu'elle nomme "un théâtre tragique, lié à la gesticulation", un théâtre très physique basé sur la biomécanique du corps qui ressortit à la pantomime. Le corps, instrument de l'acteur, est placé au centre de la représentation théâtrale comme véhicule nécessaire et suffisant de toutes les émotions et pulsions, reléguant la parole au second plan, parole qui n'est pas l'apanage des personnages qu'elle porte sur scène.

Car elle oeuvre dans le réalisme social et les figures qui l'intéressent et la bouleversent sont celles qui sont en marge de la vie dite heureuse, les laissés pour compte, les pauvres, les malheureux, les malades, les handicapés, les exclus, tous ceux qui restent sur la berge du long fleuve tranquille de la norme sociétale du moment.

Ce registre impose aux officiants de maîtriser les techniques de dramaturgie du corps et elle a fédéré des talents exceptionnels avec des comédiens époustouflants qui s'engagent totalement dans un processus d'incarnation dans lequel la frénésie et l'outrance semblent confiner à la catharsis.

Ainsi en est-il de Carmine Maringola, Claudia Benassi, Stéphanie Taillandier, Onofrio Zummo, Manuela Lo Sicco et Sabino Civilleri qui interprètent "La trilogia degli occhiali" composée de trois opus qui sont autant de tranches de vie dont les anti-héros portent tous des lunettes, les lunettes prises dans le double sens métaphorique du regard.

Le premier incarne l'homme de "Acquasanta", ancien mousse qui a été débarqué de force pour incurie, qui n'en finit pas de croire qu'il est l'empereur des mers et le roi des navigateurs. Dans "Il Castello della Zisa", deux religieuses infirmières mues par un esprit de compétition s'acharnent à solliciter l'éveil d'un jeune handicapé catatonique. Et dans "Ballarini", une vielle femme ouvre la malle aux souvenirs pour exhumer non seulement son mari avec qui elle formait un couple de danseurs émérite mais toute sa vie jusqu'à son mariage.

Leur performance est sans faille mais sans vraiment en connaître la cause, le fait qu'il s'agit d'une succession de pièces courtes, l'instauration d'un entracte après la première partition avec obligation pour le spectateur de quitter la salle ou le caractère stéréotypé des thématiques, qui, par ailleurs, bien qu'ayant un dénominateur commun, celui de la perte, sont néanmoins d'intensité dramatique différentes, le jeu répétitif d'automates emballés par le dérèglement du mécanisme sur fond de musique aigrelette de boîte à musique finit par tourner au procédé et en démontre les limites suscitant le goût triste de déception.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=