Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Philo vagabonde
Yohan Laffort  octobre 2016

Réalisé par Yohan Laffort. France. Documentaire. 1h38 (Sortie le 5 octobre 2016).

Par les temps qui courent, découvrir un personnage "positif" qui, par la seule force de son verbe, peut redonner de l'envie et du tonus aux "aquoibonistes" les plus désespérés, ne se refuse pas.

En revanche, en allant à sa rencontre dans "La Philo vagabonde" de Yohan Laffort, on est prié d'ouvrir toutes grandes ses oreilles, de se munir d'un papier et d'un crayon ou, mieux encore, de rester à plusieurs séances, pour profiter au mieux de son message libertaire et libérateur.

Car Alain Guyard est un vrai philosophe. A tel point qu'il a quitté après vingt ans de bons et loyaux services l'éducation nationale pour se transformer en "philosophe forain" qui a décidé d'aller porter partout la philo, la vraie, celle qui ouvre l'esprit et n'a pas de coefficient au bac.

Cheminant principalement sur les routes du Gard et de l'Hérault, Alain Guyard parle aux puéricultrices comme aux assistances sociales, redonne envie de lire et de s'instruire aux boulangers et aux paysans. Avec lui, la philo est souvent un amuse-bouche qui précède un bon repas arrosé d'un bon coup de rouge.

Certains diraient qu'il est un "Michel Onfray rural". Ce n'est pas tout à fait faux. Mais Alain, lui, se préserve des polémiques inutiles ou des rapprochements intempestifs. Comme Onfray, il a l'esprit de contradiction mais lui ne pousse pas le paradoxe jusqu'à se contredire.

Il n'a pas pour ambition de supplanter BHL au Top 50 philosophique et, dans "La Philo vagabonde" de Yohan Laffort, il aime surtout être parmi les gens, ces "vrais gens" qui viennent et reviennent l'écouter, au point de devenir ses amis.

Les assemblées qu'il rassemble, dans des cours de ferme comme dans des grottes comme la "Grotte des demoiselles", sont impressionnantes à la fois par le nombre de personnes qui les composent, et par la qualité de leur écoute. Voir ses "guyaristes" de tous les âges et de toutes les couches sociales fait du bien car on les sent animé par un autre esprit que celui qui agite les chasseurs de migrants et les apeurés face à l'altérité.

Alain Guyard se dit dans l'entre-eux, entre la référence culturelle et le plaisir d'être ensemble, "entre Coluche et la métaphysique". Sur chacune des phalanges de ses mains sont tatouées, à l'instar de "hate" et "love" sur celles de Robert Mitchum dans "La Nuit du chasseur", les lettres "T.O.U.T" (main gauche) et "R.I.E.N." (main droite).

"La Philo vagabonde" de Johan Laffort donne grande envie d'assister aux conférences d'Alain Guyard. Tiens, au passage, Alain Guyard est aussi auteur de théâtre. Sur Froggy Delight, en 2009, on a parlé (en bien) de son spectacle "Résister, c'est exister" (Théâtre Berthelot, Montreuil), et en 2012 de son "Sacco et Vanzetti" (Petit Hébertot).

On pourrait, à l'heure où d'autres philosophes, comme Yves Cusset, se plaisent à monter sur scène, l'inciter à l'imiter.

Il est à craindre, hélas, que seuls le "Stade de France" ou "Bercy" puissent alors accueillir les milliers de fidèles d'Alain Guyard qui sait ce que parler en public veut dire.

Ce n'est pas là son désir, ni celui de ses vrais supporters : il est, et restera longtemps pour eux, un passeur sans arrière-pensées qui les guide avec désintéressement vers cette sagesse qui définit la philosophie.

C'est ainsi que le présente Yohan Laffort dans un film tout dévoué à sa cause et filmé opportunément à bonne distance.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=