Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Philo vagabonde
Yohan Laffort  octobre 2016

Réalisé par Yohan Laffort. France. Documentaire. 1h38 (Sortie le 5 octobre 2016).

Par les temps qui courent, découvrir un personnage "positif" qui, par la seule force de son verbe, peut redonner de l'envie et du tonus aux "aquoibonistes" les plus désespérés, ne se refuse pas.

En revanche, en allant à sa rencontre dans "La Philo vagabonde" de Yohan Laffort, on est prié d'ouvrir toutes grandes ses oreilles, de se munir d'un papier et d'un crayon ou, mieux encore, de rester à plusieurs séances, pour profiter au mieux de son message libertaire et libérateur.

Car Alain Guyard est un vrai philosophe. A tel point qu'il a quitté après vingt ans de bons et loyaux services l'éducation nationale pour se transformer en "philosophe forain" qui a décidé d'aller porter partout la philo, la vraie, celle qui ouvre l'esprit et n'a pas de coefficient au bac.

Cheminant principalement sur les routes du Gard et de l'Hérault, Alain Guyard parle aux puéricultrices comme aux assistances sociales, redonne envie de lire et de s'instruire aux boulangers et aux paysans. Avec lui, la philo est souvent un amuse-bouche qui précède un bon repas arrosé d'un bon coup de rouge.

Certains diraient qu'il est un "Michel Onfray rural". Ce n'est pas tout à fait faux. Mais Alain, lui, se préserve des polémiques inutiles ou des rapprochements intempestifs. Comme Onfray, il a l'esprit de contradiction mais lui ne pousse pas le paradoxe jusqu'à se contredire.

Il n'a pas pour ambition de supplanter BHL au Top 50 philosophique et, dans "La Philo vagabonde" de Yohan Laffort, il aime surtout être parmi les gens, ces "vrais gens" qui viennent et reviennent l'écouter, au point de devenir ses amis.

Les assemblées qu'il rassemble, dans des cours de ferme comme dans des grottes comme la "Grotte des demoiselles", sont impressionnantes à la fois par le nombre de personnes qui les composent, et par la qualité de leur écoute. Voir ses "guyaristes" de tous les âges et de toutes les couches sociales fait du bien car on les sent animé par un autre esprit que celui qui agite les chasseurs de migrants et les apeurés face à l'altérité.

Alain Guyard se dit dans l'entre-eux, entre la référence culturelle et le plaisir d'être ensemble, "entre Coluche et la métaphysique". Sur chacune des phalanges de ses mains sont tatouées, à l'instar de "hate" et "love" sur celles de Robert Mitchum dans "La Nuit du chasseur", les lettres "T.O.U.T" (main gauche) et "R.I.E.N." (main droite).

"La Philo vagabonde" de Johan Laffort donne grande envie d'assister aux conférences d'Alain Guyard. Tiens, au passage, Alain Guyard est aussi auteur de théâtre. Sur Froggy Delight, en 2009, on a parlé (en bien) de son spectacle "Résister, c'est exister" (Théâtre Berthelot, Montreuil), et en 2012 de son "Sacco et Vanzetti" (Petit Hébertot).

On pourrait, à l'heure où d'autres philosophes, comme Yves Cusset, se plaisent à monter sur scène, l'inciter à l'imiter.

Il est à craindre, hélas, que seuls le "Stade de France" ou "Bercy" puissent alors accueillir les milliers de fidèles d'Alain Guyard qui sait ce que parler en public veut dire.

Ce n'est pas là son désir, ni celui de ses vrais supporters : il est, et restera longtemps pour eux, un passeur sans arrière-pensées qui les guide avec désintéressement vers cette sagesse qui définit la philosophie.

C'est ainsi que le présente Yohan Laffort dans un film tout dévoué à sa cause et filmé opportunément à bonne distance.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=