Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Patriotic Hypermarket
Théâtre de l'Opprimé  (Paris)  octobre 2017

Comédie dramatique de Jeton Neziraj et Milena Bogavac, mise en scène de Dominique Dolmieu, avec Géry Clappier, Nouche Jouglet-Marcus, Franck Lacroix, Tristan Le Doze, Natacha Mircovich et Christophe Sigognault.

Les Balkans, par ailleurs, ligne de front entre la Russie et l'Europe de l'Ouest, constituent une région sous haute tension dans laquelle les notions d'union nationale et de balkanité ne réussissent pas à s'imposer en raison de sa structure, celle d'un agrégat ethnique, historique et géographique auquel s'ajoutent les découpages réalisés au 20ème siècle par les grandes puissances.

Les dernières décennies de ce siècle est marquée par une succession de guerres nationalistes à forte composante génocidaire résultant de la désintégration de l'ex-Yougoslavie, fondée artificiellement sur l'idéologie d'un panslavisme fédérateur.

Se concentrant sur cette période et la violence des conflits inter-ethniques, l'auteure dramatique serbo-croate Milena Bogavac et le dramaturge kosovar Jeton Neziraj ont co-écrit une partition puzzléique qui dresse un panorama édifiant sur la situation particulière du Kosovo, territoire qui avait été rattaché à la Serbie, dont la population majoritairement albanaise et musulmane était tenue sous le joug de la minorité serbe.

Hybridant théâtre documentaire et drames individuels, simultanément archétypaux et universels, "Patriotic Hypermarket" se présente comme un patchwork de biodrames sur les thème de la folie nationaliste et de l'impossible réconciliation dans un pays que l'Histoire et la dérive politique et économique contemporaine a livré non seulement aux clans mafieux mais aux missions et aux organisations internationales dont la présence sur le territoire dans le cadre de missions nébuleuses n'est pas sans incidence à la radicalisation sur le terrain.

Se jouant des clichés et déjouant les abominables réalités, la partition revêt une double amplitude, documentaire, le matériau de base a été puisé dans les témoignages recueillis lors d'une enquête journalistique réalisée en 2010, et satirique notamment avec la comparaison mercantile avec un hypermarché dans lequel "l’amour de la patrie est l’article le plus vendu" pour opérer une dissection du réel au scalpel.

Elle se déploie en une succession de scènes dont le texte, traduit par Karine Samardzija et Arben Bajraktaraj, s'avère percutant par la violence et la concision des dialogues et l'hybridation de registres, du drame à la tragi-comédie en passant par le burlesque.

Dominique Dolmieu, co-fondateur de la Maison d’Europe et d’Orient, dédiée à la création artistique et l’activité culturelle en relation avec l’idée européenne et aux écritures théâtrales d'Europe centrale et orientale, et directeur artistique de la compagnie Théâtre national de Syldavie, met en scène ces chroniques de la haine ordinaire avec sa maîtrise technique reconnue pour ce format polymorphe** et ses fondamentaux tenant au théâtre pauvre et à celui du "In-yer-face".

Ainsi, elles sont dispensées en bi-frontal, hors de toute scénographie distrayante et/ou illustrative, sur un espace de jeu carré délimité au sol et sous une lumière crue qui ne verse pas dans les marquises luministiques, par un quintet émérite - Nouche Jouglet-Marcus, Franck Lacroix, Tristan Le Doze, Natacha Mircovich et Christophe Sigognault - qui s'avère à la hauteur de l'enjeu.

Indispensable.

 

 

 

* dont l'opus solo "La guerre au temps de l'amour" a été présenté en à Paris en mai 2017

** Dans ce registre il a monté "Le démon de Debarmaalo" et "Cernodrinski revient à la maison", 16265" du macédonien Goran Stefanovski et "Respire !" de la croate Asja Srnec Todorovic.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture

Si certains estiment que l'on consomme toujours trop et toujours plus, il n'en est pas de même pour la culture. Jamais assez de livres, de musiques, de films... Voici de quoi découvrir cette semaine encore avec notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Amir" de Tamino
"We are not merchandise" de Jean Michel Jarret
"Action" de Inuit
"Vanités" de Liz Van Deuq
"Longue distance" de Miegeville
My Baby et Electro Deluxe dans une sélection de EP
et toujours :
Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Iinflammation du verbe vivre" au Théâtre de la Colline
"Dans le pays d'hiver" à la MC93 à Bobigny
"L'Arche" au Théâtre 13/Seine
"Cyrano" au Théâtre de la Tempête
"Abeilles" au Théâtre de Belleville
"Le Cabaret des Trois soeurs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Ce qu'on attend, ce qu'on a déjà" au Lavoir Moderne Parisien
"L'Autre fille" à la Comédie de Béthune
"Mémoire de fille" à la Comédie de Béthune
"Femme(s)" au Théâtre Trévise
"J'aime Brassens" au Théâtre Trévise
les reprises :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers parisiens
"En avant sur les cendres" au Théâtre du Rond-Point
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"La Fabrique à Kifs" au Théâtre de l'Oeuvre
"Le Cabaret extraordinaire" à la Nouvelle Eve
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Meiji - Splendeurs du Japon impérial" au Musée Guimet
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le départ" de Jerzy Skolimowki en version restaurée
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Au coeur de la folie" de Luca d'Andrea
"Les contes du réveil matin" de Michel Bussi
"Munkey diaries (1957-1982)" de Jane Birkin
"Où vivre" de Carole Zalberg
et toujours :
"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=