Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Apzurde !
Théâtre Trévise  (Paris)  décembre 2017

Seul en scène burlesque de et par Frederic Leclerc.

En moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, Frédéric Leclerc casse la glace avec son public qu'il accueille lui-même (en chaussons) et met d'emblée à l'aise.

Les parents grognons qui sont venus à contre-coeur voir "Apzurde !" pour éviter les clowns tristes et les bébêtes maussades auront vite fait d'être rassurés : ils ont opéré "Le" choix judicieux parmi les nombreux spectacles pour enfants.

D'autant que, pour une fois, ce n'est pas un abus de dire que Frédéric Leclerc joue vraiment pour les petits comme pour les grands.

Dans "Apzurde !", il y a de la place pour la fantaisie, la poésie et la malice. Le maître de cérémonie, qu'il utilise ses mains, une guitare ou un écran-vidéo, mène son show rigolo à un bon rythme, nourrissant chaque numéro de son chapelet

Bien entendu, il demandera des volontaires pour grimper sur scène. Ce sera l'ocasion de petites blagues plus charmantes que méchantes et personne ne s'en offusquera. Dès lors, c'est sans problème qu'il obtiendra l'adhésion de tous pour un final où le gant plastique bleu et son homologue rouge distribués à l'entrée auront enfin leur zen-importance.

Il ne faut donc pas craindre d'intervenir dans ce joli spectacle dans lequel le comédien se fera aussi chanteur et magicien.Touche-à-tout inspiré, Frédéric Leclerc est un rate-rien et sait même prendre le risque d'une chanson que quelques esprits mal tournés pourraient qualifier de légèrement grivoise.

Qui, d'ailleurs, trouverait motif à critique devant son impeccable "hommage à un poil frisé" ? Pas plus qu'il n'existerait quelqu'un faisant la fine bouche devant son hilarante présentation (type Powerpoint) des résultats catastrophiques d'une société comprenant un "espace enfant" avec des vidéos au burlesque ravageur.

Constamment créatif, il embarque tout son petit monde dans un voyage qui semblera trop court à ceux qui se seront laissés embarquer. Auberge espagnole ou inventaire à la Prévert, on y verra des mains délicieusement baladeuses, un concert d'oiseaux dirigé par un chef expert à la gâchette facile, un cimetière de guitares cassées, un papillon guilleret et mille autres choses qui enchanteront tous les spectateurs.

Spectacle familial, "Apzurde !" est un beau moment de partage qui rassemblera les éternels enfants (à partir de 5 ou 6 ans).

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=