Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Allers-Retours
Lavoir Moderne Parisien  (Paris) 

Tragi-comédie de Odon Von Orvath, mise en scène de Marion Boisgiraud, avec Amine Chaïb, Nina Cruveiller, Eloïse Bloch, Caroline Dumontier, Mikaël Gauluet, Arthur Oudot, Marc Stojanovic (en alternance Johann Proust) et François Vernaudon.

Fondée en 2017 par de jeunes promus de l'Ecole professionnelle Claude Mathieu manifestement versés dans le burlesque et le surréalisme à l'instar de son nom magrittien, la jeune Compagnie Ceci n'est pas une tortue, qui a démarré sur les chapeaux de roue avec une remarquable proposition dirigée par Manon Simier pour l'opus de Marion Aubert "Les Aventures de Nathalie Nicole Nicole", passe la seconde en trombe avec "Allers-retours".

Dans cette partition de facture tragi-comique aux accents farcesques, le dramaturge Odon Von Orvath déploie un argument kafkaien, celui de l'imbroglio juridique résultant des droits nationaux relatif à la nationalité, situation qu'il a personnellement connu en raison de sa naissance dans une ville croate rattachée à l'Empire d'Autriche-Hongrie.

Dans une contrée en proie à la récession économique et au repliement nationaliste, le brave commerçant Havlicek devient un indésirable non seulement expulsé de son pays d'intégration pour cause de faillite mais refoulé par son pays d'origine à défaut d'avoir accompli une formalité administrative, ce qui le condamne à demeurer sur le pont-frontière, lieu au demeurant très fréquenté, où il devient le témoin, privilégié des dissensions ataviques et des péripéties transfrontalières.

A mise en scène, outre une émérite direction d'acteur dans la choralité, Marion Boisgiraud s'est judicieusement affranchie tant de la sempiternelle facture brechtienne à laquelle est associé le théâtre populaire allemand du début du 20ème siècle que de l'iconographie du cabaret viennois façon Berliner Ensemble pour raconter à la manière d'une bande dessinée satirique ces petites histoires rocambolesques pour grandes personnes.

De même, pour la scénographie riche de petites trouvailles poético-ludiques, Mikael Gauluet s'est dispensé du dispositif de la tournette préconisé par l'auteur tout en évitant la matérialisation statique du pont pour y substituer une dynamique chorégraphique avec des praticables mobiles réalisés avec des chariots de manutention customisés avec des palettes en bois pour signifier les différents espaces scéniques.

Et ils se reconfigurent au gré de la partition scandée par une bande musicale éclectique et non invasive interprétée en direct live par Caroline Dumontier et Eloïse Bloch également au jeu respectivement en truculente postière et "desperate housewife".

Dans les croquignolets costumes confectionnés par Ariane Chapelet, tous les comédiens, au jeu juste et contemporain et à la roborative fraîcheur, portent leur personnage avec la juste charge caricaturale.

Avec autour de François Vernaudon en naïf antihéros dégingandé à la Monsieur Hulot dont le chapeau mou est remplacé par le melon chaplinesque, Arthur Oudot en pêcheur "illuminé", Marc Stojanovic en mini-dictateur et Mikaël Gauluet en gabelou hipster, Nina Cruveiller en hardie poupée rebelle et Amine Chaïb en douanier "beau gosse" pour qui l'amour ne connaît pas de frontière.

Donc une belle réussite à inscrire à leur actif.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=