Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peggy Pickit voit la face de Dieu
Manufacture des Abbesses  (Paris)  juin 2016

Comédie dramatique de Roland Schimmelpfennig, mise en scène de Mitch Hooper, avec Xavier Béja, David Nathanson, Patricia Thibault et Sophie Vonlanthen.

Prenez deux couples amis de génération et de milieu socio-professionnel identiques. Plongez-les dans des environnements différents résultant de choix de vie diamétralement opposés. Puis réunissez-les quelques années plus tard pour un dîner de retrouvailles.

Ainsi commence, telle une comédie de mœurs, "Peggy Pickit voit la face de Dieu", l'opus écrit en 2010 et au titre intrigant, du dramaturge allemand Roland Schimmelpfennig, qui se développe sur fond de crise de la quarantaine et de mauvaise conscience occidentale des générations post-coloniales notamment au regard de l'épidémie en Afrique subsaharienne.

L'un a privilégié le conformisme de la réussite sociale et la quiétude bourgeoise bien-pensante et se dédouane par une contribution compassionnelle et financière. L'autre s'est engagé dans l'humanitaire sur le terrain qui débouche sur un constat d'impuissance et de remise en cause de ses idéaux.

La convivialité, qui vire à la confrontation larvée révélant tant les les rancoeurs mesquines que les désillusions réciproques, s'achève sur un double KO. Car point de happy end boulevardier chez Roland Schimmelpfennig : pas de gagnant, que des vaincus.

Mitch Hooper dirige efficacement ce huis-clos sous haute tension et négocie habilement les arythmies résultant notamment de la pluralité concomitante d'espaces-temps dans une mise en scène qui use des procédés cinétiques de l'arrêt sur image, du fondu-noir et du gros-plan par l'utilisation de spots lumineux.

Le jeu implique finesse, concentration et expérience pour maîtriser ce texte "mille-feuilles" et, en l'occurrence, chaque officiant parvient à incarner son personnage, tel qu'il se dessine au fil de répliques, qui pourrait paraître anodines tout en étant polysémiques, et dont le point commun est une souffrance psychique, qui s'exprime de manière différenciée, tout en s'inscrivant dans la synergie du groupe.

Et sur scène, David Nathanson et Patricia Thibault, les invités revenus défaits à la "civilisation", lui introverti, elle hypersensible, et Sophie Volanthen et Xavier Béja, les hôtes, respectivement refoulée hystérique et abasourdi, réussissent pleinement l'exercice.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 septembre 2018 : Autumn Sweater

Après le plan canicule estival, va-t-il falloir prévoir un plan innondation ? En tout les cas, la météo (tout du moins parisienne) a voulu nous faire savoir que l'on entrait dans l'automne. Qu'à cela ne tienne cette saison est riche en sorties de tout bord tant au niveau des disques, que des films, des livres, des expos et la reprise de la saison théâtrale. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Crave" de Léonie Pernet
"Double negative" de Low
"Sound of Papapla Vol 1" de Papapla
"Captain Tarthopom, flûtes libres" de Jean Cohen-Solal
"Faits Bleus" de Pauline Drand
"Mésopotamie" de Fantôme
Tour d'horizon du festival Hop Pop Hop #3
"Le bruit dehors" de Goël
"You vicious !" de You, Vicious !
et toujours :
"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Le Père" à la MC à Bobiny
"Misery" au Théâtre Hébertot
"Love Me Tender" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Qui a peur de Virginia Woolf ?" au Théâtre 14
"Les mots pour le dire" au Théâtre L'Archipel
"Le bateau pour Lipaia" à la Comédie Italienne
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette
"Cabaret Louise" au Théâtre le Funambule-Montmartre
"Callisto et Arcas" au Théâtre des Bouffes du Nord
les reprises :
"L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Los Guardiola - La Commedia del Tango" au Théâtre Essaion
"Elodie Poux - Le Syndrome du Playmobil" à l'Apollo Théâtre
"Apzude !" au Théâtre Trévise
"Guillaume Bats - Hors Cadre!" au Théâtre Apollo
"Les Sourds-Doués - Sur un malentendu" au Théâtre Trévise
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Collections privées - Un voyage des Impressionnistes aux Fauvess" au Musée Amrmottan-Monet
"Jakuchu - Le Royaume coloré des êtres vivants" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Rafiki" de Wanuri Kahiu
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Dans les bras de Verdun" de Nick Dybek
"Le sillon" de Valérie Manteau
"Rommel" de Benoît Rondeau
"1994" de Adlene Meddi
et toujours :
"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=