Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Manuel de survie à l?usage des jeunes filles
Mick Kitson  (Editions Métailié)  août 2018

La rentrée littéraire se poursuit, pour mon plus grand bonheur, avec un court livre publié aux éditions Métailié. J’avoue avoir été attiré par cette couverture sobre qui respire la tranquillité et l’apaisement. Son titre, Manuel de survie à l’usage des jeunes filles, m’a beaucoup surpris et intrigué. Son auteur, enfin, que je ne connais pas, est un gallois qui a eu plusieurs métiers, journaliste et professeur d’anglais notamment avant de se lancer dans l’écriture. Manuel de survie à l’usage des jeunes filles est son premier roman.

Que peuvent bien faire deux jeunes filles, Sal et Peppa en plein hiver dans une des forêts des Highlands, à des kilomètres de la première ville ? C’est ce que nous raconte le dernier ouvrage de Mick Kitson.

Ces deux jeunes filles ne sont pas là par hasard. Cette présence au beau milieu de la forêt est la conséquence d’une fugue rondement organisée par l’aînée, Sal, âgée de treize ans qui, pendant un an, a mis en place cette fugue en achetant une boussole, un couteau de chasse et une trousse de soin sur un site de vente en ligne américain bien connu. Elle a aussi étudié le "guide de survie des forces spéciales" et fait des recherches sur internet pour apprendre à construire une cabane, allumer un feu et chasser avec une carabine. Sal, du haut de son jeune âge, se sent capable de fuir et d’emmener avec elle sa cadette, Peppa, tout juste âgée dix ans, pour la protéger.

Car c’est bien d’une fuite qu’il s’agit, et non pas d’une fugue. Sal doit se protéger et protéger sa sœur de leur mère alcoolique et leur beau-père, Robert, qui la viole régulièrement avec l’intention de faire la même chose à Peppa. Avant leur départ, Sal tue son beau-père et utilise un stratagème pour que l’on ne puisse pas accuser sa mère. Les voilà parties, direction les bois, équipées de matériel de survie, d’argent et de nourriture. Dans la forêt, elles vont être aidées, par une sorcière ancienne victime de la Stasi, qui vit dans une cabane au fond des bois.

Le récit est raconté par Sal, une enfant à la fois très mûre tout en étant à peine sortie de l’enfance. Le récit oscille entre le présent et le passé et nous permet de mieux comprendre leur vie et celle de leur maman qui a eu une vie compliquée. Il nous permet aussi d’appréhender la délicieuse écriture de son auteur quand il s’agit de parler de la nature, omniprésente dans son ouvrage, qui joue un rôle de rédemption et de guérison pour des jeunes filles qui rêvent de continuer à y vivre avec leur mère quand celle-ci sera sortie de ses déboires avec l’alcool.

Ce premier roman de Mick Kitson m’a beaucoup fait penser au dernier livre de Gabriel Tallent, My absolute darling, livre sublime dans lequel une jeune fille fuyait un père violent. On suit ces deux jeunes filles au travers de la voix de l’aînée qui dégage de très belles émotions tout au long du livre. On les voit accomplir leur chemin, fait d’embuches et de jolies rencontres avec la nature et on découvre surtout une sublime histoire d’amour entre deux sœurs. Les deux survivent autour d’un feu, elles pêchent et traquent les lapins, elles-mêmes traquées par des vols d’hélicoptères au-dessus de leurs têtes. On s’attache à elles au fil des pages, voulant savoir ce qui va leur arriver.

L’écriture de Mick Kitson est simple et juste. Elle sonne vraie que cela soit pour les personnages ou les descriptions de la forêt. La voix de la petite fille est aussi parfaitement maîtrisée car l’auteur s’emploie souvent à utiliser des mots et un vocabulaire d’enfant qui renforce la charge émotionnelle du livre. La petite sœur nous offre, au cours de nombreux dialogues avec sa sœur et la sorcière, des propos truculents qui nous permettent aussi de sourire souvent lors de la lecture.

Manuel de survie à l’usage des jeunes filles est donc un premier roman passionnant et tendre, qui parle de survie, de rédemption et des vertus régénérantes de la nature. Une vraie réussite et une très belle lecture.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=