Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi
Musée Cognacq-Jay  (Paris)  Du 25 Février au 25 Juin 2017

Alors que s'achevait le millésime 2017 du Carnaval de Venise, la fête ancestrale qui a traversé les siècles depuis le Moyen-Age, le Musée Cognacq-Jay inaugurait l'exposition "Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi" illustrant les festivités de son dernier âge d'or culturel.

Une exposition-bonbonnière tant par le nombre restreint d'oeuvres présentées que par la scénographie du Studio Tovar qui a transformé les petites pièces du premier étage dévolues aux monstrations temporaires en salons précieux.

En effet, sont ajoutés aux boiseries,du tissu tissu tendu, du damassé carmin, et de nombreux voilages.sur lesques sont imprimés des gros plans des toiles exposées,

Quatre salles pour un parcours thématique par lequel les commissaires Benjamin Couilleaux et Rose-Marie Herda-Mousseaux, respectivement conservateur du patrimoine et directrice du musée Cognacq-Jay, dresse un panorama des fêtes, célébrations et spectacles scandé en quatre déclinaisons.

La Sérénissime en fête

La fête résonne dans toute la ville, des casini de la Place Saint Marc aux ridotti des palais qui longent le Grand Canal, dans les tavernes et dans les modestes maisons entourant une petite place où se dressent les tréteaux de la commedia dell'arte.

Joie et allégresse en privé que Pietro Longhi immortalise dans ses scènes de genre ("Le concert", "La Furlana" et "Le couple joyeux") et en public avec les concerts et opéra proposés dans les premiers théâtres maçonnés dont La Fenice.

Les peintres védustistes comme Francesco Guardi ("Le ridotto") et ceux d'obédience rococco tel Giambattista Tiepolo ("Le triomphe de Polichinelle") livrent ainsi de belles scènes de rue où déambulent les masques.

Le décor somptueux que constitue la ville de Venise et le déroulement de ses festivités célèbres sont également propices aux grands événements politiques et aux déplacements des cours royales. Ainsi sont immortalisées la sortie du Doge porté sur la place Saint Marc,les célébrations pour le mariage du dauphin Louis avec l’infante Marie-Thérèse d’Espagne à l'ambassade de France à Venise et la présidence d'une régate par l’empereur Napoléon Ier.

A ne pas rater deux chef d'oeuvre - "La femme au masque" de Tiepolo et "Le Casotto du lion au Carnaval de Venise" de Longhi - et à noter une série de conférences illustrées en mars (en entrée libre) et de concerts se déroulant au Musée ainsi qu'un cycle cinéma "Venise au fil des siècles" à L'Institut Culturel Italien de Paris.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cognacq-Jay

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Cognacq-Jay


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=