Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi
Musée Cognacq-Jay  (Paris)  Du 25 Février au 25 Juin 2017

Alors que s'achevait le millésime 2017 du Carnaval de Venise, la fête ancestrale qui a traversé les siècles depuis le Moyen-Age, le Musée Cognacq-Jay inaugurait l'exposition "Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi" illustrant les festivités de son dernier âge d'or culturel.

Une exposition-bonbonnière tant par le nombre restreint d'oeuvres présentées que par la scénographie du Studio Tovar qui a transformé les petites pièces du premier étage dévolues aux monstrations temporaires en salons précieux.

En effet, sont ajoutés aux boiseries,du tissu tissu tendu, du damassé carmin, et de nombreux voilages.sur lesques sont imprimés des gros plans des toiles exposées,

Quatre salles pour un parcours thématique par lequel les commissaires Benjamin Couilleaux et Rose-Marie Herda-Mousseaux, respectivement conservateur du patrimoine et directrice du musée Cognacq-Jay, dresse un panorama des fêtes, célébrations et spectacles scandé en quatre déclinaisons.

La Sérénissime en fête

La fête résonne dans toute la ville, des casini de la Place Saint Marc aux ridotti des palais qui longent le Grand Canal, dans les tavernes et dans les modestes maisons entourant une petite place où se dressent les tréteaux de la commedia dell'arte.

Joie et allégresse en privé que Pietro Longhi immortalise dans ses scènes de genre ("Le concert", "La Furlana" et "Le couple joyeux") et en public avec les concerts et opéra proposés dans les premiers théâtres maçonnés dont La Fenice.

Les peintres védustistes comme Francesco Guardi ("Le ridotto") et ceux d'obédience rococco tel Giambattista Tiepolo ("Le triomphe de Polichinelle") livrent ainsi de belles scènes de rue où déambulent les masques.

Le décor somptueux que constitue la ville de Venise et le déroulement de ses festivités célèbres sont également propices aux grands événements politiques et aux déplacements des cours royales. Ainsi sont immortalisées la sortie du Doge porté sur la place Saint Marc,les célébrations pour le mariage du dauphin Louis avec l’infante Marie-Thérèse d’Espagne à l'ambassade de France à Venise et la présidence d'une régate par l’empereur Napoléon Ier.

A ne pas rater deux chef d'oeuvre - "La femme au masque" de Tiepolo et "Le Casotto du lion au Carnaval de Venise" de Longhi - et à noter une série de conférences illustrées en mars (en entrée libre) et de concerts se déroulant au Musée ainsi qu'un cycle cinéma "Venise au fil des siècles" à L'Institut Culturel Italien de Paris.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cognacq-Jay

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Cognacq-Jay


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=