Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Saison des feux
Celeste Ng  (Sonatine Editions)  avril 2018

Celeste Ng est de retour, qu’on se le lise ! Deuxième roman pour cette jeune auteur américaine qui nous avait éblouis, il y a peine deux ans, avec Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, déjà publié chez Sonatine Editions.

Celeste Ng nous embarque à Shaker Heights, une banlieue riche communautaire comme il en existe tant dans les grandes villes américaines, dans un endroit où elle a passé une partie de son enfance. Endroit idyllique, celui du rêve américain, là où tout est soigneusement mis en place pour permettre le bonheur des résidents dans un havre de paix. Rien ne doit dépasser, rien ne doit déborder, comme l’existence d’Elena Richardson, femme au foyer exemplaire vivant dans cette banlieue.

Arrive alors dans cette communauté résidentielle une certaine Mia Warren, mère célibataire, artiste photographe au passé énigmatique, venant chercher avec sa fille Pearl une vie idyllique. Au départ, les relations avec la famille Richardson vont s’avérer chaleureuses mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l’entente qui règne entre les voisins et la tension va rapidement monter dangereusement. L’embrasement se rapproche, c’est La Saison des feux.

Autour de ces deux personnages principaux, Celeste Ng nous propose donc une comédie de mœurs qui se lit comme un thriller. Elena et Mia sont deux personnages que tout semble opposer, dans leur façon de vivre ou dans leur façon d’être. Attachantes, elles sont le ciment de ce roman qui construit son intrigue autour de leurs histoires personnelles qui vont petit à petit mettre le drame en place.

Sans utiliser les codes classiques du thriller conventionnel et en privilégiant la construction de personnages fouillés et de relations ambigus entre eux, Celeste Ng fait le pari de nous tenir en haleine tout au long du livre en mettant en place une ambiance particulière qui s’alourdit au fil des pages. C’est malin et original, seulement possible quand cela est fait par une auteur exceptionnelle qui a le talent pour écrire un livre essentiellement construit sur des multiples tensions, entre les riches et les pauvres, entre les noirs et les blancs et entre une mère et sa famille.

Quand les secrets des uns peuvent s’avérer embarrassant pour les autres, quand la moindre étincelle peut embraser tout un quartier qui semblait être parfait, ne reste plus qu'à comprendre et découvrir ce qui explique le drame. C’est ce que nous propose Celeste Ng dans son dernier livre et je dois bien avouer que cela fonctionne parfaitement. A cela s’ajoute une critique de la société américaine, de ces quartiers sécurisés et bourgeois qui fleurissent dans les grandes villes américaines qui font penser à certains livres de Jonathan Franzen.

Celeste Ng passe donc avec brio le cap du second roman, elle confirme avec brio tout le bien que l’on disait d’elle après son précédent roman. Intelligent et brillant, La Saison des feux donne une nouvelle dimension à cette auteur qui a su montrer sa grande audace en donnant une dimension sociale à un livre que l’on peut malgré tout qualifier de thriller.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Celeste Ng
Le Facebook de Celeste Ng


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=